Moins de 0,5 % des crypto-actifs relèvent de transactions illicitesCrédits : bodnarchuk/iStock

« Bonne nouvelle : le ransomware a moins rapporté en 2022 qu’en 2021 », titre LeMagIT. Le dernier rapport de suivi des flux financiers après paiements de rançons de Chainalysis montre en effet des gains en recul de 40,3 % en 2022 par rapport à 2021 : 

« Selon la dernière édition du Crypto Crime Report de Chainalysis, les cyberattaques avec rançongiciel ont rapporté près de 457 millions de dollars aux cybercriminels, en 2022. C’est un peu plus de 40 % de moins qu’en 2021. Ces exactions avaient alors rapporté près de 766 millions de dollars. »

Kim Grauer, directeur de recherche chez Chainalysis, souligne cela dit qu’il ne faut pas voir là le signe d’une baisse d’agressivité des attaquants : « la baisse des revenus des cyber attaquants n’est pas liée à une baisse du nombre d’attaques, mais probablement à la réticence croissante des victimes à payer les rançons. Cette réticence est la conséquence de plusieurs facteurs, notamment l’utilisation plus étendue de solutions permettant de sauvegarder et/ou récupérer ses données et qui atténuent l’impact des attaques, mais aussi la crainte d’enfreindre les réglementations gouvernementales interdisant le paiement de rançons à des organisations potentiellement affiliées à des pays et des groupes sanctionnés ».

Cette chute résulte aussi de la propre chute du cours du bitcoin, passé de près de 48 000 dollars fin décembre 2021 à 16 520 dollars fin 2022, soit -66 %. Chainalysis estime par ailleurs que le montant total des crypto-actifs illicites est passé de 18 à 20 milliards de dollars entre 2021 et 2022, résultant, principalement, du fait que 44 % d'entre eux provenaient en 2022 d'activités associées à des entités sanctionnées par les autorités américaines, qui ont explosé l'an passé.

Chainalysis relevait en effet que « les volumes de transactions ont chuté dans toutes les autres catégories plus conventionnelles de crimes liés aux crypto-monnaies, à l'exception des fonds volés, qui ont augmenté de 7 % d'une année sur l'autre ».

De plus, et au total, « la part de toutes les activités de crypto-monnaie associées à des activités illicites a augmenté pour la première fois depuis 2019, passant de 0,12 % en 2021 à 0,24 % en 2022 », contre 0.43 % en 2020, et 1.90 % en 2019. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !