Recyclage des batteries de véhicules électriques : 70 millions d’euros de l'Europe pour Eramet

La société rappelle qu’elle veut « mettre au point la première unité de recyclage des batteries lithium-ion en boucle fermée sur le sol européen ».

Elle ajoute que le recyclage de batteries électriques se fait aujourd'hui principalement à l’étranger, alors que cela « représente un enjeu de souveraineté dans un contexte de dépendance et de concurrence pour l’accès aux matières premières ».

Avec son projet ReLieve, en partenariat avec Suez, « Eramet favorise donc la sécurisation des approvisionnements en métaux nécessaires à la fabrication des batteries électriques en Europe, et participe à l’économie circulaire ».

La Commission européenne soutient le projet avec « une subvention d’un montant de près de 70 millions d’euros ».

Un démonstrateur préindustriel est en construction à Trappes, son démarrage est prévu pour l’été 2023. « En parallèle, Eramet étudie la construction d’une usine de recyclage dans le nord de la France ».  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !