Le traducteur DeepL lève 100 millions de dollars

La start-up allemande DeepL, qui fournit des services de traduction instantanée en ligne, vient de clore une levée de fonds de 100 à 125 millions de dollars, selon les sources de TechCrunch. L’opération porte la valorisation de l'entreprise installée à Cologne à un milliard d’euros (un peu plus d’un milliard de dollars).

Fondée en 2017, DeepL utilise des réseaux de neurones artificiels pour proposer des services de traduction de vingt-cinq langues (dont le chinois, l’anglais britannique et américain et bon nombre de langues européennes) en direct aux entreprises et aux particuliers. Jusqu’ici principalement concurrencée par les services de traduction de géants comme Google ou Microsoft, elle a été saluée pour l’efficacité de ses technologies.

La levée de fonds a lieu alors que le paysage des outils linguistiques algorithmiques est en ébullition – rien n’empêche d’envisager que les récentes démonstrations de force d’OpenAI avec son ChatGPT se déclinent côté traduction, par exemple.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !