Le Royaume-Uni doit dédommager Atos de 27 millions d'euros

Le gouvernement britannique va devoir payer 24 millions de livres (27 millions d'euros) dans le cadre d'un accord à l'amiable, pour avoir favorisé Microsoft dans l'appel d'offres du nouveau supercalculateur du Met Office, le service de météorologie britannique, explique le Financial Times.

Les deux entreprises étaient les seules présélectionnées sur le projet et Microsoft a finalement remporté ce contrat de 850 millions de livres (965 millions d'euros). Mais Atos a attaqué en justice la décision en mai 2022, accusant le gouvernement d'avoir violé les lois sur la réglementation des marchés publics britanniques. Finalement, l’entreprise de services du numérique a passé un accord sans aller jusqu’aux tribunaux.

Le projet concerne la mise en place du nouveau supercalculateur du Met qui devrait être l'un des plus puissants pour les prévisions météorologiques et l'analyse du changement climatique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !