300 testeurs de jeux vidéo entérinent la création du tout premier syndicat d'employés de Microsoft

Environ 300 testeurs de jeux vidéo de Zenimax Studios, filiale de Microsoft Corp, ont voté en faveur de leur syndicalisation, a déclaré mardi le syndicat Communication Workers of America (CWA), « marquant une première pour le géant de la technologie aux États-Unis », note l'agence Reuters.

300 employés de ZeniMax, le développeur de jeux vidéo de Doom, Fallout et Quake racheté par Microsoft, ont en effet entériné leur syndicalisation, une première depuis la création de Microsoft en 1975, souligne CNBC : 

« Au cours des derniers mois, trois groupes d'employés de l'éditeur de jeux vidéo Activision Blizzard, que Microsoft cherche à acquérir, se sont syndiqués, mais Microsoft n'a pas encore conclu l'opération de près de 69 milliards de dollars que les autorités de régulation de la concurrence ont repoussé. »

« Nous sommes impatients de nous engager dans des négociations de bonne foi en vue de conclure une convention collective », a déclaré une porte-parole de Microsoft et de ZeniMax, rapporte le Wall Street Journal : « En juin, Microsoft a déclaré qu'elle était disposée à travailler avec tous les syndicats qui souhaitent s'organiser au sein de son personnel, ce qui en fait une exception dans le secteur des technologies. »

Il s'agirait de « l'une des plus grandes victoires » du syndicalisme au sein d'une entreprise technologique américaine, estime le New York Times.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !