Une vingtaine d'établissements scolaires menacés d'attentats sur WhatsApp, Snapchat ou des ENT

Une vingtaine de lycées et collèges, notamment dans le nord de la France, ont été victimes de menaces d’attentats similaires, ce mardi jour de rentrée scolaire, relève CheckNews. Des messages « repérés par des parents sur WhatsApp, Snapchat ou sur des [espaces numériques de travail (ENT)] », précise le ministère de l'Éducation nationale.

Plusieurs des menaces mentionnaient une attaque à « 10h43 », visant à « déchicter » (sic) « tous les kuffars », en se basant sur un verset du Coran et tout renvoyant à un serveur Discord. Ce dernier, essentiellement fréquenté par des lycéens nordistes « déversant des insultes racistes » pour certains.

« Sur les réseaux sociaux, plusieurs commentateurs ont affirmé que les messages de menace relevaient d’une manipulation de l’extrême droite, sans apporter à ce stade d’éléments probants », note CheckNews.

Une enquête a été ouverte le 3 janvier par sa section cyber, le parquet J3, indique le parquet de Paris, afin de pouvoir centraliser les procédures, « une pratique commune dans les affaires impliquant des faits cybercriminels », et les investigations ont été confiées à l’Office Central de Lutte contre la Criminalité liée aux Technologies de l’Information et de la Communication (l’OCLCTIC). 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !