TikTok : sa maison mère admet avoir espionné des journalistes

ByteDance, la maison mère chinoise de TikTok, a admis avoir accédé aux données de journalistes américains pour traquer leurs sources sur des informations à leur propos, explique L’AFP. Des employés de ByteDance ont fouillé les comptes d’un journaliste du Financial TImes et d’une ancienne journaliste de BuzzFeed.

L’agence de presse a pu accéder à un email du conseiller général de l’entreprise confirmant cette information. ByteDance a notamment cherché à savoir si les IP des journalistes permettaient de savoir s’ils étaient au même endroit que leurs sources.

Emily Baker-White, la journaliste qui travaillait pour BuzzFeed à l’époque, révélait déjà sur le site de Forbes en octobre avoir découvert cet espionnage. Cette affaire rajoute une couche aux récriminations que les États-Unis font à l’application. Une proposition de loi bi-partisane est en cours pour empêcher ByteDance d’opérer sur le territoire américain.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !