Linux va recevoir de nouvelles optimisations pour les architectures hybrides de processeurs

Comme le signale Phoronix, l’ingénieur Ricardo Neri (travaillant chez Intel) a proposé plusieurs patchs pour RFC (Request for comment).

Ces patchs interviennent notamment sur les valeurs IPC (instruction-per-cycle). Comme l’explique Neri, les architectures hybrides – qui embarquent des cœurs basse consommation et d’autres taillés pour les calculs plus intensifs – répartissent la charge en fonction des opérations à traiter. Selon les cœurs où elles sont envoyées, les capacités IPC varient.

Les processeurs Intel des générations Alder Lake, Raptor Lake et la future Gen Meteor donneraient alors de meilleures performances sous Linux. L’ordonnanceur (Thread Director chez Intel) pourrait alors « découvrir » l’utilisation d’instructions avancées et s’adresser alors aux cœurs ayant une plus grande valeur IPC.

« Ces patchs introduisent le concept de classes de tâches, proposent des interfaces dont le matériel a besoin pour les implémenter et des changements dans l’équilibreur de charge pour tirer parti de ces informations supplémentaires, en combinaison avec le packing asymétrique », explique l’ingénieur.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !