Calcul quantique européen : CEA et CNRS lancent la start-up Siquance

Le CNRS explique que cette start-up est « cofondée et dirigée par Maud Vinet, Siquance a pour objectif de développer et de commercialiser à terme un ordinateur quantique sur la base des technologies de la microélectronique et en exploitant les capacités des producteurs de semi-conducteurs européens ».

En plus de Maud Vinet (CEO, issue du CEA), il y a deux autres co-fondateurs : Tristan Meunier (CTO, issu du CNRS) et François Perruchot (COO, issu du CEA). 

Siquance s’appuie sur 15 ans de travaux de recherche des deux laboratoires, « dans les locaux desquels ses fondateurs travaillent ensemble depuis six ans ». CEA et CNRS expliquent que cet ordinateur quantique sera à base silicium, c'est-à-dire exploitant les mêmes technologies que celles des circuits intégrés classiques. Cette technologie serait « l’approche qui semble la plus rapidement industrialisable à grande échelle ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !