Meta : nouveaux réglages de vie privée pour les adolescents sur Facebook et Instagram

Avec l’objectif de réduire la probabilité qu’un mineur entre en contact avec un « adulte suspect », Meta procède à plusieurs changements. Ces comptes deviennent suspects quand ils sont bloqués ou signalés par un mineur.

De là, plusieurs comportements en découleront dans les applications. Les comptes suspects ne sont plus affichés dans la section « Personnes que vous pourriez connaître ». Sur Instagram, il n'est plus possible pour un compte suspect d’accéder à la fonction Message en visitant la page d’un mineur.

Sur Facebook, les comptes créés par des mineurs de moins de 16 ans (ou 18 ans dans certains pays) basculent automatiquement vers des options plus restrictives, affectant qui peut voir leur liste d’amis, qui ils suivent (personnes, Pages et listes), qui peut voir les publications dans lesquelles ils sont mentionnés (taggés), qui peut commenter dans les publications publiques, etc.

Pour les mineurs ayant déjà un compte, l’application les encourage à basculer vers ces nouveaux paramètres. En outre, après avoir bloqué quelqu’un, ils seront invités à signaler la personne si elle a présenté un comportement suspect.

Enfin, Meta a annoncé travailler avec le National Center for Missing and Exploited Children (NCMEC) en vue de mettre un coup d’arrêt au partage non-consensuel d’images intimes, tout particulièrement dans le cas des sextorsions, dont le phénomène s’est nettement amplifié, comme nous le relations il y a peu.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !