Les États-Unis prévoient d'interdire l'utilisation de logiciels espions non-souverainsCrédits : atakan/iStock

L'administration Biden prévoit de publier un décret en vue « d'interdire l'utilisation opérationnelle par le gouvernement américain de logiciels espions commerciaux qui présentent des risques de contre-espionnage ou de sécurité pour les États-Unis », révèle une lettre envoyée aux dirigeants de la commission du renseignement de la Chambre des représentants qu'a consultée CyberScoop.

Le courrier fait suite à une demande d'un groupe bipartite du Comité spécial permanent de la Chambre sur le renseignement exprimant des inquiétudes quant à la lutte contre les « utilisations contraires à l'éthique » des logiciels espions commerciaux.

Cette annonce ferait suite à la décision du Département du commerce américain de placer NSO, Candiru et deux autres prestataires privés de logiciels espion russe et singapourien sur liste noire, pour avoir « commercialisé un outil numérique mis au service de la répression de dissidents, militants et journalistes » et d'avoir « participé à des activités contraires à la sécurité nationale ou aux intérêts de politique étrangère des États-Unis ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !