Meta ne respecterait pas le DMA, faute de comprendre comment sont traitées les données Facebook

Le Conseil irlandais pour les libertés civiles (ICCL) a écrit à la Commission européenne pour dénoncer « une utilisation abusive des données si profonde qu'il serait impossible pour le géant de la technologie de se conformer à la nouvelle législation européenne ».

L'ONG a examiné des milliers de pages émanant d'une affaire judiciaire aux États-Unis, et découvert que les responsables de Meta sont dans l'incapacité de savoir comment les autres employés de Facebook utilisent les données dans leurs systèmes. Un ingénieur de Meta aurait même reconnu que, dans certains cas, « il n'est pas possible pour les humains de comprendre » ce qui se passe : 

« Lorsqu'on lui a demandé de produire des informations sur ce que font 149 systèmes de données différents au sein de Meta et sur les parties de l'activité de Meta qui les utilisent, la société n'a pas été en mesure de répondre. »

Or, souligne l'ICCL, « le DMA est entré en vigueur ce mois-ci et interdit aux grandes entreprises technologiques d'utiliser automatiquement les données d'une partie de leur activité pour soutenir d'autres parties ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !