Des bibliothèques (logicielles) pas si mal rangéesCrédits : baona/iStock

Des chercheurs ont étudié la façon dont les bibliothèques logicielles (libraries) évoluent à travers leurs développements. En effet, il est difficile, en tant que développeur, de savoir si on peut avoir confiance dans la nouvelle version d’une bibliothèque.

Théoriquement, les mainteneurs donnent un numéro de version qui permet de savoir si la modification est majeure, mineure ou est un correctif : 2.0.0. Si le premier nombre évolue, les changements sont non rétrocompatibles. Si le deuxième change, la version contient des ajouts de fonctionnalités rétrocompatibles. Et si c’est le troisième, elle n’apporte que des corrections d’anomalies rétrocompatibles. Mais est-on sûrs de pouvoir faire confiance aux développeurs de la bibliothèque ? C’est toujours un casse-tête et pourtant ne pas mettre à jour expose aussi à des risques de sécurité.

Des chercheurs du Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique et de l’Université de technologie d'Eindhoven ont analysé près de 120 000 bibliothèques et près de 300 000 clients Java publiés ces quatorze dernières années et ont constaté que 83 % utilisaient la bonne nomenclature pour leurs différentes versions. Leur article titré « Breaking bad? Semantic versioning and impact of breaking changes in Maven Central » a paru dans la revue Empirical Software Engineering volume (PDF).

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !