Le co-fondateur de NSO crée une start-up de cybersécurité avec l'ex-chancelier autrichienCrédits : BlackJack3D/iStock

Globes a appris que Shalev Hulio, l'un des cofondateurs de NSO, venait de lever 20 millions de dollars pour créer une start-up avec l'ancien chancelier autrichien Sebastian Kurz après avoir été poussé à quitter NSO cet été. Il en reste toujours l'un des conseillers, notamment chargé de lui trouver un repreneur.

L'ancien chancelier, qui conseille le milliardaire libertarien Peter Thiel, l'avait rencontré en début d'année alors qu'il effectuait une tournée en Israël en quête de start-ups dans lequel il aurait pu investir. Hulio lui aurait alors proposé de co-créer une start-up, et de le charger de lui ouvrir les portes de clients gouvernementaux.

« Nous avons décidé de quitter la sphère du renseignement, le côté offensif si vous voulez, pour passer au côté défensif », explique Hulio à Bloomberg. « Nous constatons que le plus grand défi auquel le cybermonde est confronté est celui des infrastructures critiques », précise-t-il. 

Leur start-up, Dream Security (pour « Detect, Respond and Management »), se spécialisera dès lors dans la cybersécurité des infrastructures critiques – installations de gaz, de pétrole et d'eau – afin de les protéger des rançongiciels et des cyberattaques.

Hulio précise en outre que l'entreprise visera principalement les pays européens, « parce que je pense actuellement qu'ils ont les plus grandes menaces en raison de la situation géopolitique. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !