L’impact de DART sur l’astéroïde Dimorphos a généré une « queue » de 10 000 kmCrédits : ESA

Le but de cette mission est pour rappel de dévier la trajectoire de l’astéroïde Dimorphos afin de se préparer au cas où un destructeur risquerait une collision avec la Terre.

Depuis la Terre, les observateurs scrutent avec attention Dimorphos. Il y a quelques jours, le télescope SOAR de NOIRLab a « révélé une immense traînée de débris provenant de cette collision », qui mesurerait au moins 10 000 km de long. 

DART n’est pas le seul responsable : les rayons du Soleil provoquent également de l’éjection de matière sans avoir besoin de la moindre aide extérieure. Les comètes par exemple perdent de la matière quand elles s’approchent de notre étoile.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !