Le redressement fiscal de Facebook France rapporte 36 millions d’euros à ses 258 salariés

« Être recruté par une multinationale s'accordant quelques libertés fiscales peut s'avérer payant », ironise La Lettre A, évoquant le « lourd redressement » fiscal de 105 millions d'euros dont a écopé la filiale française de Meta, qui avait sous-déclaré son chiffre d'affaires réalisé en France :

« Conséquence : le "résultat fiscal" à partir duquel est calculée la participation des salariés a bondi, faisant mécaniquement exploser le montant à distribuer aux effectifs du géant du numérique. »

Cette « participation exceptionnelle » de 35,7 millions d'euros a en effet été répartie entre les 258 salariés de Facebook France en poste en 2020. Si LLA ne connaît pas la répartition réelle de cette enveloppe, il n’en relève pas moins qu' « en moyenne, chacun d'entre eux a reçu un confortable versement de plus de 138 000 euros sur son plan d'épargne salariale ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !