TF1 et M6 abandonnent leur projet de fusion

Dans un communiqué, Bouygues, RTL Group, TF1 et le groupe M6 expliquent que « cette décision intervient après l’audition des parties par le Collège de l’Autorité de la Concurrence, les 5 et 6 septembre derniers, pour défendre l’intérêt et la nécessité de l’opération ».

« Malgré les remèdes additionnels proposés, il apparaît que seuls des remèdes structurels concernant a minima la cession de la chaîne TF1 ou de la chaîne M6 seraient de nature à permettre l’autorisation de l’opération ». Problème selon les parties prenantes, ce projet ne présentait alors « plus aucune logique industrielle ».

Ainsi, « en accord avec les autres parties, Bouygues a décidé de mettre fin au processus d’examen de l’opération devant l’Autorité de la Concurrence ». Toujours selon le communiqué, cette « fusion aurait été une réponse appropriée aux défis découlant de la concurrence accélérée avec les plateformes internationales ».

Benoît Coeuré, président de l’Autorité de la concurrence, explique à nos confrères des Echos « pourquoi un rapprochement des deux plus grands groupes de télévision français aurait posé problème ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !