Faille chez Uber, aucune information volée selon l’entreprise

Jeudi, une brèche a été découverte dans la sécurité chez Uber. La découverte a entraîné une coupure de plusieurs services internes, ainsi que des accès à des plateformes externes utilisées comme Slack, Amazon Web Services et Google Cloud Platform.

Le pirate, qui aurait à peine 18 ans, se serait rendu maître d’une partie des outils internes après avoir obtenu un accès administrateur. Pour l’instant, l’entreprise ne sait toujours pas comment il a procédé. Mais dans une communication au New York Times, le jeune homme a affirmé avoir reçu le mot de passe d’un employé après s’être fait passer pour un responsable.

24 heures plus tard, les outils étaient relancés. Aucun message particulier n’a été envoyé aux clients, qui n’ont rien à faire de spécial, indique Uber. Selon les experts interrogés par le Times, il s’agirait bien d’une compromission totale des systèmes d’Uber, mais l’entreprise affirme qu’aucune information n’a été volée.

Toujours selon Uber, tous ses systèmes fonctionnent correctement désormais et les forces de l’ordre ont été prévenues immédiatement.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !