Canal+ vs TF1 : l’Arcom n’a pas de « levier juridique », mais veut jouer les médiateurs

Depuis le début du mois, les abonnés Canal+ ne peuvent plus accéder aux chaînes du groupe TF1. La ministre de la Culture, Rima Abdul-Malak, expliquait  refuser « d’interférer dans ce différend commercial », mais restait attentive sur cette problématique.

C’est désormais au tour de l’Arcom d’entrer dans la danse, avec un discours similaire. Le président de l’association des maires de France (AMF) a en effet questionné l’autorité sur ce sujet. Elle se dit « très soucieuse que ce litige commercial trouve une issue rapide » et considère que tous les Français « doivent pouvoir accéder sans frais à toutes les chaines de la TNT gratuite ».

Néanmoins, la loi n’offre pas « de levier juridique pour contraindre les opérateurs à remédier à cette situation dommageable. Enfin, l’Arcom « reste en contact avec les deux parties et se tient à leur disposition dès lors qu’elles exprimeraient une volonté pleine et entière de rechercher une issue au litige actuel ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !