La dernière préversion de Windows 11 autorise les « live kernel dumps »

Un kernel dump est une opération visant à obtenir un instantané de la mémoire du noyau à un instant T. Les informations sont stockées dans un fichier, pouvant s’avérer précieux lors de l’analyse d’un plantage. C’est ce que Windows réalise par exemple en cas d’écran bleu (le fameux pourcentage en bas de l’écran).

La build 25197, déployée vendredi dans le canal Dev, permet désormais les « live kernel dumps ». Plus question de redémarrer la machine : on peut prendre un instantané depuis le gestionnaire des tâches, sans interruption de l’expérience utilisateur.

La fonction apparaissait en fait depuis plusieurs préversions du canal Dev, mais renvoyait systématiquement une erreur si l’on essayait de s’en servir.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !