Rachat des opérateurs belges VOO et Brutélé par Orange : l’Europe ouvre une enquête approfondie

Cette opération soulève, selon la Commission, des craintes sur une possible réduction de « la concurrence sur les marchés de détail de la fourniture de services d'internet fixe, de services audiovisuels et d'offres groupées « multiple-play » (y compris la convergence des services fixes et mobiles) dans certaines parties de la Belgique ».

Après une enquête préliminaire, il apparaît que « l'opération est susceptible de réduire de manière significative la concurrence sur les marchés où Orange, VOO et Brutélé sont des concurrents proches, à savoir sur les marchés de la fourniture au détail i) de l'accès à l'internet fixe, ii) des services audiovisuels, iii) des offres groupées « multiple-play » (y compris la convergence des services fixes et mobiles) dans les zones couvertes par les réseaux fixes de VOO et de Brutélé ».

La Commission dispose de 90 jours pour rendre sa décision, soit jusqu’au 6 décembre 2022. 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !