Le noyau Linux 5.19 disponible avec le support ARM multiplateforme

La nouvelle version du noyau représente une étape importante car elle introduit, après un travail de plus de dix ans, le support multiplateforme ARM. Les plateformes StrongArm resteront à part avec leurs propres noyaux, a averti Linus Torvalds.

Côté processeurs, on trouve le support initial des CPU LoongArch de la société chinoise Loongson, le support de Run-Time Average Power Limiting (RAPL) pour les Raptor et Alder Lake d’Intel, un nouveau pilote Intel IFS pour la détection des erreurs matérielles, ou encore l’arrivée de PerfMonV2 pour les processeurs AMD. L’IBS (Instruction-based sampling) des modèles Zen 4 devrait être pris en charge d’ici la fin de l’année.

Parmi les autres améliorations, on trouve un grand bond pour le support du contrôleur SSD NVMe de la puce M1 d’Apple, de multiples améliorations pour les systèmes de fichiers (XFS, btrfs, F2FS, exFAT), un demi-million de nouvelles lignes de codes dévolues aux GPU, le support de Big TCP pour le réseau hautes performances, la prise en charge de multiples puces réseau (dont Qualcomm ath11k et MediaTek T700), ainsi qu’une meilleure génération des nombres aléatoires.

Comme toujours, la disponibilité du nouveau noyau dépend de votre distribution. Certaines les proposent rapidement via un outil dédié, voire directement dans les mises à jour, mais la plupart attendent leur révision suivante.

Pour les personnes intéressées, les sources restent disponibles pour compilation.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !