Cryptographie quantique : une « première mondiale dans la recherche de sécurisation des communications »

Comme nous l’avons rappelé récemment, les ordinateurs quantiques mettront à mal certains systèmes de chiffrement, notamment le fameux RSA. La relève se prépare avec des algorithmes post-quantiques capables de résister à de telles machines. 

Le CEA explique que, « la distribution quantique, qui se base sur la théorie de l’information quantique, offre la possibilité de protéger ses données sur le long terme ». Le centre de recherche annonce une première mondiale dans ce domaine : « les clés générées dans le système imaginé par les chercheurs garantissent la sécurité des données sans reposer sur la connaissance des appareils quantique utilisés pour leur génération ».

« Elles s’avèrent ainsi être particulièrement résistantes aux attaques : il sera désormais possible de s’assurer du niveau de sécurisation des clés, notamment l’usage de technologies quantiques, sans connaître les détails de la fabrication de ces clés, rendant leur falsification plus difficile qu’aujourd’hui et sécurisant donc les échanges utilisant ces clés ».

Désormais, les chercheurs comptent « se rapprocher d’un système commercialisable, notamment en rallongeant la distance entre les deux appareils avec des systèmes photoniques, grâce à des subventions issues du Plan National pour les technologies quantiques ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !