Violations de données : plus de la moitié des victimes répercutent les coûts sur leurs clientsCrédits : Firmafotografen/iStock

« Le coût moyen d'une violation de données a atteint un niveau record de 4,4 millions de dollars cette année, selon le rapport d'IBM Security publié mercredi », explique CNET, soit « une augmentation de 2,6 % par rapport à il y a un an et un bond de 13 % depuis 2020 » : 

« Une partie de cela découle des coûts particulièrement élevés des violations de l'industrie des soins de santé. Les soins de santé, considérés comme des infrastructures critiques, avaient le coût moyen par violation le plus élevé de 10,1 millions de dollars, contre 9,2 millions de dollars en 2021. »

Le rapport relève en outre que « plus de la moitié des organisations interrogées ont reconnu avoir répercuté ces coûts sur leurs clients sous la forme de prix plus élevés pour leurs produits et services ».

Le rapport annuel est basé sur une analyse par le Ponemon Institute des violations de données subies par 550 organisations à travers le monde entre mars 2021 et mars 2022. 

Les estimations de coûts sont basées sur les dépenses immédiates mais également celles à plus long terme : 

« Alors que certains coûts tels que le paiement de rançons et ceux liés à l'enquête et à la maîtrise de la violation ont tendance à être comptabilisés immédiatement, d'autres tels que les amendes réglementaires et les ventes perdues peuvent apparaître des années plus tard. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !