Google va être interdit dans les régions séparatistes ukrainiennes

Le moteur de recherche de Google va être interdit dans les régions ukrainiennes occupées de Donetsk et de Louhansk après que les autorités pro-russes ont accusé le géant américain de la technologie de promouvoir « le terrorisme et la violence contre tous les Russes », rapporte le Guardian.

Denis Pouchiline, chef de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), a en effet expliqué sur Telegram que « la propagande inhumaine de l'Ukraine et de l'Occident a depuis longtemps franchi toutes les frontières. Il y a une véritable persécution des Russes, l'imposition de mensonges et de désinformation » : 

« C'est ce qu'on fait dans toute société avec les criminels : on les isole des autres personnes. Si Google cesse de poursuivre sa politique criminelle et revient dans le courant de la loi, de la moralité et du bon sens, il n'y aura plus d'obstacles pour son travail. »

La RPD et la République populaire de Louhansk (RPL) avaient déjà interdit Facebook et Instagram, qui ont également fait l'objet de restrictions en Russie après qu'un tribunal moscovite a jugé le propriétaire de Facebook, Meta, coupable d'« activité extrémiste ».

Le Guardian rappelle que la Russie, la Syrie et la Corée du Nord « sont les seuls États membres des Nations unies à reconnaître les républiques autoproclamées de Donetsk et de Louhansk occupées comme des autorités légitimes », qui « ont été créées en 2014, et ont été déclarées organisations terroristes par les autorités ukrainiennes de Kiev ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !