Guerre en Ukraine : un tribunal russe inflige une amende de 363 millions à GoogleCrédits : BrianAJackson/iStock

Un tribunal de Moscou a condamné Google à une amende de 21 milliards de roubles (soit 363 millions d'euros) « pour n'avoir pas supprimé des contenus dénonçant l'offensive en Ukraine », relève l'AFP.

Roskomnadzor, le gendarme russe des télécoms, précise dans un communiqué que YouTube n'a pas, en particulier, « limité l'accès à un certain nombre de documents incluant du contenu interdit dans le délai prescrit » :

« de fausses informations sur le déroulement d'une opération militaire spéciale en Ukraine, discréditant les forces armées de la Fédération de Russie; du matériel faisant la promotion de l'extrémisme et du terrorisme ; des supports promouvant une attitude indifférente à l'égard de la vie et de la santé des mineurs ; des appels, y compris aux mineurs, à participer à des actions de masse non autorisées. »

Il s'agit d'une condamnation en récidive, note l'AFP, ce pourquoi l'entreprise a été condamnée à une amende basée sur son chiffre d'affaires annuel.

Vladimir Zykov, un « expert du secteur » interrogé par l'agence Ria-Novosti, estime cela dit que les « autorités russes peuvent infliger à Google "autant d'amendes qu'elles veulent, elles ne recevront pas d'argent" car l'entreprise américaine a cessé ses activités en Russie et n'y engrange plus de bénéfices », du fait même de l'invasion.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !