Vault 7 : le présumé lanceur d'alerte de la CIA reconnu coupableCrédits : CIA

Joshua Schulte, qui avait officié dans l'unité de hackers d'élite de la CIA, dont il était accusé d'avoir fait fuiter le catalogue de cyberarmes à WikiLeaks en 2016, a été reconnu coupable de l'ensemble des neufs chefs d'inculpation dont il faisait l'objet, relève CNN.

M. Schulte, qui a 33 ans et qui avait choisi de se défendre lui-même, sans avocat, a notamment été reconnu coupable mercredi de collecte illégale d'informations sur la défense nationale et de transmission illégale de ces informations, note le New York Times.

Lors des audiences, le juge de district américain Jesse Furman l'avait félicité pour la qualité de sa défense : « M. Schulte, c'était très impressionnant. Vous pourriez avoir un avenir en tant qu'avocat de la défense », s'étonne EmptyWheel.

Le principal procureur fédéral de Manhattan a depuis déclaré dans un communiqué que Joshua Schulte s'était livré à « l'un des actes d'espionnage les plus effrontés et les plus dommageables de l'histoire américaine » : 

« De plus, Schulte était conscient que les dommages collatéraux pourraient constituer une menace extraordinaire pour cette nation s'ils étaient rendus publics, les rendant essentiellement inutiles, ayant un effet dévastateur sur notre communauté du renseignement en fournissant des renseignements critiques à ceux qui souhaitent nous faire du mal. »

Les neuf chefs d'accusation dont il a été reconnu coupable lui font encourir « une peine combinée maximale de 80 ans de prison », a déclaré un porte-parole du bureau du procureur américain.

Incarcéré depuis 2018, précise la BBC, il doit également être jugé pour possession d'images et vidéos de viols d'enfants, pour lesquelles il a également plaidé non coupable, mais qui avait été découvertes à son domicile à l'occasion de l'enquête sur l'auteur de la fuite Vault 7. 

Le FBI l'avait arrêté parce qu'il avait prévu de prendre des vacances à Cancún, au Mexique, craignant qu'il n'en profite pour fuir les États-Unis. À quoi Schulte avait rétorqué que s'il avait vraiment voulu fuir, il l'aurait fait avant la publication de Vault7 par WikiLeaks, ou juste après, et pas des mois après.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !