Twitter en guerre contre le gouvernement indien sur le retrait des contenus

Selon le New York Times, Twitter a déposé plainte devant un tribunal de Bangalore. L’entreprise poursuit le gouvernement indien pour la politique du Premier ministre Modi sur la surveillance des publications en ligne, ainsi que les mesures de retrait forcé et le blocage des comptes en violation.

La plainte fait suite à plusieurs lois votées en Inde l’année dernière pour étendre les capacités de censure du pays. L’État est ainsi en droit de réclamer des informations précises et cachées sur certains comptes, les entreprises s’exposant à des poursuites criminelles si elles ne s’exécutent pas.

Pour Twitter, ces lois sont utilisées « arbitrairement et de manière disproportionnée ». L’entreprise veut pour preuve le blocage de plus de 500 comptes et la suppression de nombreux autres, pour la seule raison qu’ils critiquaient le Premier ministre.

Dernier exemple en date, une demande de blocage pour le compte Twitter de Freedom House, une ONG ayant cité l’Inde comme pays où la liberté de la presse était compromise.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !