Il trafique de la drogue sur le darknet, mais laisse ses empreintes sur des enveloppesCrédits : NicoElNino/iStock

Six prévenus ont été condamnés aux termes de deux jours de procès à Rouen pour leur implication dans un trafic de stupéfiants sur le darknet, rapporte Paris Normandie.

L'affaire remonte à une interception de 1,5 kg d'ecstasy aux États-Unis, en avril 2020. Le courrier semble provenir de Nantes, et le FBI contacte la gendarmerie. Les enquêteurs estiment que « plus de 60 kg de drogues de synthèse » aurait été expédiée « en France mais aussi en Australie, au Sri Lanka, aux États-Unis et dans bien d’autres pays ».

Le trafic « aurait généré des millions d’euros de chiffre d’affaires, certains prévenus ayant des comptes en bitcoins dépassant le million d’euros ».

Las : l'homme de 37 ans chargé de stocker la marchandise avait « déjà été condamné - comme d’autres prévenus - pour des infractions à la législation sur les stupéfiants » et, « peu prudent, laissé des empreintes sur certaines enveloppes ».

« Passionné de bitcoins », un jeune homme de 28 ans aurait de son côté été contacté « pour vendre des produits stupéfiants via le darknet. MDMA, ecstasy, kétamine, cocaïne, LSD, cannabis » sur le darknet.

Ces deux principaux prévenus, qui déclaraient être des « employés » du réseau, ont écopé de 5 et 6 ans de prison, « ainsi qu'à de très fortes amendes ». Quatre autres « petites mains » à des peines allant de 12 mois de prison avec sursis à trois ans de détention.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !