Tesla aurait licencié 200 employés travaillant sur l’Autopilot

C’est en tout cas ce qu’affirme Bloomberg, qui précisent qu’ils étaient en charge d’annoter et étiqueter les données de l’Autopilot récupérées auprès de ses clients par la société.

Tesla aurait également fermé son site de San Mateo en Californie. La société n’a pas souhaité répondre aux questions de nos confrères. 

Engadget rappelle que, début juin, Elon Musk « a déclaré aux employés dans un courriel à l’échelle de l’entreprise qu’il avait un " super mauvais sentiment" à propos de l’économie et que des licenciements étaient à venir ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !