Mark Zuckerberg s'intéresse plus au métavers qu'à la lutte contre la désinformation

Mark Zuckerberg avait certes « fait de la sécurisation des élections américaines de 2020 une priorité absolue », mais les équipes chargées de surveiller et d'empêcher la désinformation à l'aune des élections est passée de « plus de 300 personnes » à « environ 60 personnes », révèle le New York Times.

Quatre employés de Meta au fait de ces questions expliquent que M. Zuckerberg ne rencontre plus chaque semaine ceux qui se concentrent sur la sécurité des élections, et que la sauvegarde des élections n'est plus sa principale préoccupation, depuis qu'il a focalisé l'attention de Meta sur le metavers.

Tom Reynolds, un porte-parole de Meta, rétorque que Meta comptait « des centaines de personnes dans plus de 40 équipes axées sur le travail électoral ». 

« 2000 Mules », un film qui prétend à tort que l'élection de 2020 a été volée à M. Trump, a ainsi été « largement partagé sur Facebook et Instagram, recueillant plus de 430 000 interactions », selon une analyse du New York Times

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !