La Chine propose de modérer l'ensemble des commentaires avant publication

La Cyberspace Administration of China (CAC), le régulateur chinois, vient de publier un projet de mise à jour des responsabilités des plateformes et créateurs de contenus qui les obligerait à pré-examiner tous les commentaires avant qu'ils ne soient publiés, relève la Technology Review.

« Tous les formats, y compris les textes, symboles, GIF, images, audio et vidéos, relèvent de ce règlement », précise notre confrère, quand bien même « leur grand nombre les rend difficiles à censurer aussi rigoureusement que d'autres contenus, comme des articles ou des vidéos » :

« L'imprécision des dernières révisions fait craindre que le gouvernement ignore les défis pratiques. Par exemple, si la nouvelle règle concernant l'obligation d'effectuer des vérifications avant publication doit être strictement appliquée - ce qui nécessiterait de lire des milliards de messages publics postés par des utilisateurs chinois chaque jour -, les plateformes devront augmenter considérablement le nombre de personnes employées pour effectuer la censure. La question délicate est que personne ne sait si le gouvernement a l'intention de faire appliquer cette mesure immédiatement. »

Le régulateur accueillera les réactions et propositions sur les révisions proposées jusqu'au 1er juillet 2022, qui pourraient donc ne pas entrer en vigueur avant plusieurs mois.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !