ICO : Clearview écope d’une sanction de 7,5 millions de livres

L’Information Commissioner’s Office (ICO), équivalent anglais de notre CNIL, vient d’infliger une sanction de 7,5 millions de livres à l’encontre de Clearview. Elle lui reproche d’avoir collecté des photos de personnes au Royaume-Uni sur le web pour créer une base de données mondiales pouvant être utilisée à des fins de reconnaissance faciale. 

Une base de données qui, tous pays confondus, abriterait 20 milliards d'images de visages exploités à des fins commerciales. Clearview est non seulement mise en demeure de stopper ce chalutage, comme l’avait décidé la CNIL fin 2021, mais doit également effacer le stock de fichiers existants. 

La décision est le fruit d’une enquête conjointe menée avec les autorités australiennes.  

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !