Au CERN, « la première observation directe de l’effet de cône mort » (force forte) par ALICE

Le Commissariat rappelle qu’il s’agit d’une « composante fondamentale de la théorie de la force forte (force qui lie les quarks et les gluons entre eux pour constituer les protons et les neutrons et ainsi former tous les noyaux atomiques) ».

Autre point intéressant : cette observation « donne par ailleurs un accès expérimental direct à la masse d’un quark charmé isolé, avant qu’il ne soit confiné à l’intérieur des hadrons ». 

C’est l’aboutissement de longues recherches, avec l’exploitation « de trois années de données issues de collisions proton-proton au LHC couplées à des techniques sophistiquées d’analyse de données », explique Luciano Musa (porte-parole d’ALICE).

Une publication scientifique a été acceptée par la revue Nature. De plus amples détails sur les tenants et les aboutissants sont disponibles dans ce communiqué.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !