Jungle dans la fibre : l’enquête administrative de l’Arcep sur XpFibre et SFR continue

En novembre dernier, Laure de la Raudière (présidente de l’Arcep) expliquait recevoir « beaucoup plus d'alertes sur [les réseaux XpFibre] que sur les autres ». Le régulateur devait questionner l’opérateur « pour bien comprendre la situation ». 

Ce mercredi chez France Inter elle est revenue sur ce sujet. « Il y a des réseaux fibre où la situation se passe bien […] alors que d’autres sont plus spécifiquement concernés par ces problèmes et on est en train d’enquêter administrativement sur certains des réseaux, notamment sur une filiale d'Altice qui s’appelle XpFibre et sur SFR ». En cause, des « niveaux d'accidentologie particulièrement élevés »

La présidente du gendarme des télécoms en a de nouveau profité pour rappeler l’importance d’avoir « une maintenance de la qualité de service sur les réseaux cuivre parce que de nombreuses personnes resteront encore longtemps rattachés au téléphone ou à l’accès Internet sur le cuivre ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !