Le Royaume-Uni engage une réforme de la législation sur les données personnelles

Outre-Manche, dans le « discours du trône », le gouvernement a présenté les grandes lignes de sa réforme de la législation sur les données à caractère personnel. Un projet de loi, post-Brexit, qui devrait « réduire les charges sur les entreprises, stimuler l’économie, aider les scientifiques à innover et améliorer la vie des personnes au Royaume-Uni ». 

Au menu également, une réforme de l’Information Commissioner’s Office, équivalent de notre CNIL, pour lui permettre de prendre des mesures plus fortes à l’encontre des organisations ne respectant pas les règles en vigueur. Le projet de loi devrait faciliter l’accès aux données de santé.

Seuls sont esquissés les thèmes de cette réforme à venir, mais les pistes choisies pourraient remettre en cause la décision d’adéquation vis-à-vis du Royaume-Uni. Décision par laquelle la Commission européenne a estimé que ce pays offrait un niveau de protection équivalent à celui garanti par la législation de l’UE, permettant des transferts de données sans cadre spécifique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !