Google France a bloqué ou limité des milliards de publicité inappropriées

En 2021, Google France explique dans son rapport sur la sécurité de la publicité avoir « retiré plus de 3,4 milliards de publicités, limité la diffusion de plus de 5,7 milliards de publicités et suspendu plus de 5,6 millions de comptes d’annonceurs », un chiffre qui a triplé depuis 2020.

Google a également « bloqué ou restreint la diffusion de publicités sur plus de 1,7 milliard de pages d’éditeurs et pris des mesures plus larges au niveau de sites entiers sur environ 63 000 sites d’éditeurs ». 652 millions de publicités ont ainsi été bloquées ou retirées pour abus, 125 millions parce qu'elles étaient inappropriées, 106 millions liées à la COVID 19, 32 millions par obligations légales, 8 millions parce qu'elles relevaient de comportements malhonnêtes, 1 million pour contrefaçon : 

« En 2021, nous avons redoublé d’efforts dans la lutte contre les contenus trompeurs. Ainsi, nous avons bloqué des publicités sur plus de 500 000 pages pour non-respect de notre règlement : certaines publicités liées à la pandémie de la COVID-19 enfreignaient nos règles relatives aux allégations dangereuses dans le domaine de la santé, tandis que d’autres relayaient de fausses informations qui pouvaient affecter la confiance et la participation des électeurs aux scrutins. »

A contrario, et « grâce à Google Ad Grants, nous avons aussi apporté un soutien financier à des ONG et des organisations gouvernementales locales, à hauteur de 250 millions de dollars, afin de les aider à diffuser des informations fiables concernant la vaccination ».

Google a en outre « introduit ou mis à jour plus de 30 règles à l’intention des annonceurs et des éditeurs », et interdit les « contenus contredisant le consensus scientifique officiel concernant l’existence et les causes du changement climatique » : 

« Nous avons notamment mis en place un système de trois avertissements en cas de non-respect répété des règles relatives aux publicités, une règle interdisant la promotion du déni du changement climatique ainsi qu’un processus de certification à destination des assurances de santé américaines. »

Suite à la guerre en Ukraine, Google a également « pris des mesures afin de suspendre la majorité de nos activités commerciales en Russie, notamment les publicités diffusées dans le pays ou publiées par des annonceurs russes, ainsi que la monétisation des contenus de médias financés par le Kremlin » :

« Jusqu’à présent, nous avons bloqué la diffusion de plus de huit millions de publicités en rapport avec la guerre en Ukraine au regard de la règle sur les événements sensibles et supprimé des publicités de plus de 60 médias financés par l’État russe. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !