Confrontée à une fuite de cerveaux, la Russie cherche des informaticiens en prison

KrebsOnSecurity a remarqué que plusieurs médias russes viennent de publier des articles au sujet d’une campagne de recrutement d'informaticiens émanant de l'administration pénitentiaire.

La guerre en Ukraine a en effet généré une fuite de cerveaux, notamment dans les entreprises technologiques, et plusieurs chefs d'entreprise ont contacté l'administration pénitentiaire pour pouvoir recruter en télétravail des prisonniers disposant de compétences en informatique.

Konstantin Sonin, économiste à l'Université de Chicago, avait tweeté le 7 mars « que plus de 200 000 personnes ont fui la Russie au cours des 10 derniers jours. Un exode tragique jamais vu depuis un siècle ». D'après l'Association russe des communications électroniques, entre 70 000 et 100 000 informaticiens pourraient quitter la Russie. 

Un mouvement qui pourrait être accéléré par le fait que l'administration américaine travaillerait, d'après Bloomberg, à faciliter la délivrance de visas aux scientifiques russes :

« Un porte-parole du Conseil de sécurité nationale a confirmé que cet effort visait à affaiblir les ressources de haute technologie de Poutine à court terme et à saper la base d'innovation de la Russie à long terme, ainsi qu'à bénéficier à l'économie et à la sécurité nationale américaines. »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !