L’Autorité de la concurrence autorise le rachat de Coriolis par Altice, sans conditions

En septembre dernier, Altice (maison mère de SFR) annonçait son intention de racheter l’opérateur Coriolis pour 415 millions d’euros. L’AdlC rappelle que ce dernier est un MVNO (opérateur virtuel), « ce qui signifie qu’il ne dispose pas d’infrastructures de réseaux en propre mais a recours à celles des grands opérateurs et notamment d’Altice pour commercialiser des offres de télécommunications fixes et mobiles à destination de la clientèle finale ».

Elle ajoute que « Coriolis commercialise ses offres principalement par le biais d’un réseau de 230 points de vente en propre et affiliés sous enseigne Coriolis ».

après un examen attentif, l’Autorité de la concurrence « estime que l’opération n’est pas de nature à porter atteinte à la concurrence » et autorise donc « l’opération sans conditions ». 

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !