L'ANSSI peine à recruter

« Cybersécurité : l'Anssi peine à attirer des profils gradés », titre La Lettre A, qui rappelle que le problème avait déjà été identifié par le Sénat en 2018, alors que l'agence « avait échoué à pourvoir 17 postes ».

Des postes seraient en effet toujours à pourvoir « depuis plus de deux ans », même et y compris sur des profils pas particulièrement pointus, « comme ceux chargés de faire le lien entre administrations et entreprises » : 

« Le cyberpompier attend toujours ses coordonnateurs "institutions publiques" et "Télécoms". Signe du turn-over important, l'Anssi recrute pour les postes de coordonnateur "cybersécurité", "enseignement recherche", "finance" et "santé et affaires sociales". »

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !