Des hackers étatiques russes ont (encore) voulu couper l'électricité en UkraineCrédits : ThinkDeep/iStock

Le CERT ukrainien et la société slovaque de cybersécurité ESET viennent de révéler avoir réussi à déjouer une cyberattaque du groupe de hackers étatiques Sandworm, lié à l'unité 74455 du service de renseignement militaire russe GRU, qui avait de nouveau décidé de couper l'électricité en Ukraine, comme il l'avait déjà fait en 2015 et 2016.

Les « actions destructrices » étaient prévues « depuis au moins deux semaines » pour être lancées le 8 avril dernier. Elles reposaient sur un variant du malware Industroyer qui avait été utilisé en 2016 afin de bloquer des sous-stations électriques, ainsi que plusieurs autres logiciels malveillants « destructeurs » de type « wiper », conçus pour effacer les données et rendre les systèmes affectés inutilisables.

« En cas de succès, le piratage aurait entraîné la plus grande panne de courant jamais provoquée par ordinateur », précise la Technology Review du MIT, affectant potentiellement 2 millions de résidents.

« Nous avons affaire à un adversaire qui nous entraîne depuis huit ans dans le cyberespace », a déclaré Victor Zhora, chef adjoint ukrainien du Service spécial d'État pour le développement numérique : « Le fait que nous ayons pu l'empêcher montre que nous sommes plus forts et mieux préparés [que la dernière fois] ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !