SFR visée par un redressement fiscal, notamment pour l’astuce de la TVA sur la presse

En 2021, le fisc a notifié 420 millions d’euros de redressements à SFR. Le montant total des droits réclamés pèse désormais 830 millions d’euros. Voilà ce que révèle Capital, qui note que les montants concerne « l’impôt sur les bénéfices des années 2017 à 2019, et surtout sur la TVA des années 2017 et 2018 ».  

Sur ce volet, la TVA à taux réduit sur la presse concentre les attentions. « Au prétexte qu’il proposait à ses clients un bouquet de journaux, il a appliqué son taux de 2,1 % à une large partie de ses offres triple play, normalement soumises à des taux bien plus élevés : 20 % pour les services télécoms, ou 10% sur la télévision payante ». Et comme le prix facturé au client était le même, avec une TVA moindre, SFR a « donc finalement encaiss[é] un chiffre d'affaires hors-taxes et un bénéfice plus élevés », écrit notre confrère Jamal Henni.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !