Tables BGP, Twitter et la Russie : « Il existe beaucoup plus de maladroits que de malveillants »

Les annonces BGP permettent pour rappel de diriger le trafic Internet vers un serveur ou un autre. Le moindre problème peut avoir des conséquences importantes sur la disponibilité des sites.

Hier, RTComm.ru (un FAI russe) a revendiqué des IP normalement utilisées par Twitter (104.244.42.0/24), alors que le réseau social est restreint en Russie sur fond de sanctions suite à la guerre en Ukraine. 

Faut-il y voir un lien, des représailles ? Pas si vite pour Stéphane Bortzmeyer : « Il faut juste se rappeler qu'il existe beaucoup plus de maladroits que de malveillants. Les annonces BGP erronées sont un classique, et on en avait longtemps avant la guerre ». Il ajoute que, « en plus, cette fois-ci, il semble que la RPKI ait joué son rôle ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !