Le FBI trolle l'ambassade de Russie pour recruter des espionsCrédits : mokee81/iStock

Le FBI a diffusé des  publicités ciblées sur Facebook, Twitter et Google, visant les seuls téléphones portables situés à l'intérieur ou juste à l'extérieur de l'ambassade de Russie à Washington, révèle le Washington Post.

Elles tablent sur le mécontentement ou la colère au sein des services diplomatiques ou d'espionnage russes – ou parmi les émigrés russes aux États-Unis – face à l'invasion de l'Ukraine, un événement que les experts du contre-espionnage considèrent comme une énorme opportunité de recrutement pour la communauté du renseignement américain.

L'annonce renvoie vers une page web du programme de contre-espionnage du bureau extérieur du FBI à Washington. Elle encourage, en russe et en anglais, les personnes intéressées à se rendre sur place en personne afin d'en parler.

Dans un tweet de l'ambassade de Russie jeudi, l'ambassadeur russe Anatoly Antonov qualifie le stratagème du FBI de « ridicule » et le qualifie de tentative de « semer la confusion et d'organiser la désertion parmi le personnel de @RusEmbUSA », accusant le Washington Post d’agir « aux ordres » du renseignement américain.

Un ancien du FBI qualifie l'opération de « succès du contre-espionnage pour le FBI », à mesure qu'elle pourrait alourdir la charge du contre-espionnage russe, qui avait probablement autre chose à faire que d'enquêter sur tous celles et ceux qui auraient pu consulter la publicité.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !