Tétraplégique et atteint du syndrome d'enfermement, il communique via des électrodes

« C'est une première », d'après Sciences et avenir : un patient totalement tétraplégique en raison de la maladie de Charcot a pu s'exprimer au moyen de deux électrodes implantées dans son cerveau et d'une interface informatique. 

Souffrant du Locked-In Syndrome (LIS), le trentenaire entend tout et comprend tout, mais ne peut ni bouger ni parler, même pas cligner des yeux, contrairement à Stephen Hawking, lui aussi souffrant de sclérose latérale amyotrophique, et qui s'en servait pour communiquer. 

Le patient a mis 105 jours à apprendre à communiquer avec les deux électrodes implantées dans des zones de son cerveau dédiées au contrôle moteur.

« Nous avons prouvé que la communication est possible même pour les patients souffrant de CLIS [locked-in syndrome complet, ndlr], et que chez ces patients, la pensée ne disparait pas », explique l'un des chercheurs impliqués. « Notre principale réalisation c’est la démonstration que les patients atteints de CLIS ne sont ni morts ni inconscients mais heureux et conscients comme vous et moi ».

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !