La guerre en Ukraine stoppe la moitié de la production mondiale de néon pour pucesCrédits : Oren Kfir/iStock

Les deux principaux fournisseurs ukrainiens de néon, qui produisent environ la moitié de l'approvisionnement mondial de cet ingrédient clé pour la fabrication de puces, ont interrompu leurs opérations alors que Moscou a intensifié son attaque contre le pays, menaçant d'augmenter les prix et d'aggraver la pénurie de semi-conducteurs, relève Reuters.

Environ 45 à 54 % du néon de qualité semi-conducteur dans le monde, essentiel pour les lasers utilisés pour fabriquer des puces, proviendraient en effet de deux sociétés ukrainiennes, Ingas et Cryoin :

« L'arrêt jette un nuage sur la production mondiale de puces, déjà insuffisante après que la pandémie de coronavirus a fait grimper la demande de téléphones portables, d'ordinateurs portables et plus tard de voitures, obligeant certaines entreprises à réduire leur production. »

Le ministère de l'Économie de Taïwan, où réside le plus grand fabricant de puces du monde, TSMC, a de son côté déclaré que les entreprises taïwanaises avaient déjà fait des préparatifs et disposaient de stocks de sécurité de néon, de sorte qu'il ne voyait aucun problème de chaîne d'approvisionnement à court terme.

D'autres entreprises pourraient se lancer dans la production de néon, mais il faudrait neuf mois à deux ans pour y parvenir, selon Richard Barnett, directeur marketing de Supplyframe, qui fournit des informations sur le marché aux entreprises des secteurs mondiaux de l'électronique.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !