Le député Philippe Latombe plaide pour la généralisation du logiciel libre dans les lycées

Sous couvert de rationalisation et de limitation des coûts, les communes et autres collectivités locales finançant les équipements informatiques centralisent la gestion des équipements des établissements scolaires. 

Or, estime le député MoDem Philippe Latombe, la quasi-totalité des DSI s’oriente « par ignorance et souci de facilité, vers des architectures similaires à celles déjà utilisées dans leurs administrations. En un mot, une monoculture basée sur les logiciels édités par Microsoft ». 

Une solution qui ne satisfait pas le député de Vendée « car elle nuit au développement d’un écosystème libre et souverain, pire encore, conditionne l’apprentissage de nos jeunes à un modèle unique et, in fine, aliène leur liberté de choix et leurs comportements et réflexes numériques futurs, ce qui va à l’encontre de ce que doit être toute formation ». Pour le parlementaire, il faut au contraire « généraliser des logiciels libres dans les lycées ».

« Je ne comprends toujours pas pour quoi faire. Ce n’est pas ce qui va faire que les lycéens vont plonger dans le code. Logiciel libre ça à l’air magique, mais en fait non. C’est juste un logiciel (parfois moins bien) », a réagi sur Twitter Jean-Renaud Roy, directeur Corporate Affairs de Microsoft France.

Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil
Options d'affichage
Abonné
Actualités
Abonné
Des thèmes sont disponibles :
Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !