Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 21 avril 2020
Déclaration de revenus en 2020 : le site est en ligneCrédits : Monkey Business Images/ThinkStock

Comme prévu, il a ouvert ses portes hier et vous avez jusqu’au 4 juin pour les départements dont le numéro est compris entre 1 et 19 (et les non-résidents). La date est repoussée au 8 juin pour ceux des départements 20 à 54, et 11 juin pour les autres. Les déclarations papier peuvent être envoyées jusqu’au 12 juin.

L’administration fiscale rappelle que, « depuis l'an dernier, avec le prélèvement à la source, le paiement de votre impôt sur le revenu est facilité et s'adapte à l'évolution de vos revenus et de votre situation au cours de l'année. Cependant, il est toujours nécessaire de déclarer ses revenus pour faire le bilan de l'année qui s'est écoulée ».

Une vidéo explicative de trois minutes a été mise en ligne et de plus amples informations sont disponibles par ici. Dans tous les cas, pensez à vérifier « que les informations préremplies par l'administration (revenus imposables et prélèvements à la source) sont justes. Pour cela, aidez-vous du récapitulatif annuel qui peut figurer sur votre bulletin de salaire ou relevé de pension du mois de décembre 2019 ou sur un document spécifique mis à disposition par vos verseurs de revenus ».

À la demande d’enseignants, Netflix met sur YouTube une dizaine de documentaires

La plateforme rappelle qu’elle « autorise les enseignants à diffuser ses documentaires en classe », sous certaines conditions.

« Ceci n'étant pas possible lorsque les écoles sont fermées, nous avons sélectionné, à leur demande, un certain nombre de documentaires et de séries que nous mettons à leur disposition sur la chaîne Netflix États-Unis de YouTube ».

Les contenus (la liste et leurs descriptifs se trouvent par là) sont en anglais, mais des sous-titres dans une dizaine de langues sont (ou seront très prochainement) disponibles.

Wunderlist fermera ses portes dans 15 jours

Le service, qui avait été racheté par Microsoft, envoie des rappels réguliers à ses clients, pour les inciter à passer au nouvel outil maison : To Do. Cela devient urgent à deux semaines de l'échéance.

Dans un email, l'entreprise précise veiller à ce que la transition soit « aussi facile que possible » d'ici là. Il faut disposer d'un compte Microsoft et se connecter à To Do puis à l'outil de « Switch » de Wunderlist.

Dans tous les cas, n'ayez crainte : après le 6 mai « vous pourrez toujours accéder à vos listes et les importer pendant un certain temps » dans Wunderlist. Par contre, « vous ne pourrez pas apporter de modifications à vos listes et tâches existantes, ni en créer de nouvelles ».

Alan, la start-up française qui veut uniformiser santé et assurance, lève 50 millions d'euros

Si vous ne connaissez pas cette société et ses ambitions, son directeur général Jean-Charles Samuelian l’explique aux Echos : « Notre ambition est de jouer un rôle fondamental dans la société. Nous sommes une entreprise de santé et l'assurance fait partie de notre offre. Mais à la fin, nous pensons pouvoir devenir une appli faisant partie du quotidien des gens, qui regroupera les éléments nécessaires à la gestion quotidienne de leur santé ».

Alan vient donc de lever 50 millions d’euros auprès du fonds souverain singapourien Temasek et d’un investisseur historique : Index Ventures. En quatre ans, la start-up a ainsi levé 125 millions d’euros. 

Cette manne financière permettra de « lancer de nouveaux services de santé, de se développer à l’international et de participer à la construction d’un système de santé simple, juste et accessible à tous », affirme la start-up. 

Elle revendique plus de 76 000 membres représentant plus de 58 millions d’euros de revenus, en hausse de 169 % en 2019. L’équipe d’Alan est composée de 200 personnes. 

La Commission lance une plateforme européenne de données sur la Covid-19Crédits : da-kuk/iStock

Elle fait partie du plan d'action ERAvsCorona et veut « permettre de recueillir et de partager rapidement les données de recherche disponibles ». Comme toujours en pareille situation, plus les données sont disponibles librement, plus les chercheurs peuvent les exploiter et avancer dans leurs recherches.

« Dans le prolongement du soutien spécifique que nous avons apporté à la science ouverte et à l'accès libre au fil des années, il est désormais temps d'intensifier nos efforts et de nous tenir aux côtés de nos chercheurs. Grâce à nos efforts conjoints, nous allons mieux comprendre, diagnostiquer et, à terme, vaincre la pandémie », explique la commissaire à la recherche Mariya Gabriel.

Cette plateforme se présente comme « un environnement européen et mondial, ouvert, fiable et évolutif, dans lequel les chercheurs pourront stocker et partager des ensembles de données, tels que des séquences d'ADN, des structures protidiques, des données provenant de la recherche préclinique et des essais cliniques, ainsi que des données épidémiologiques ».

Pour ce projet, la Commission s’est appuyée sur des partenaires comme l'Institut européen de bioinformatique du Laboratoire européen de biologie moléculaire (EMBL-EBI), l'infrastructure Elixir et le projet COMPARE.

De plus amples informations et les conditions pour uploader des données sur la plateforme sont disponibles sur ce site : 

Samsung développerait une version mobile de son application TV Plus

Elle n’est pour le moment disponible que sur les Smart TV du fabricant depuis 2016. Samsung explique qu’elle « propose un large choix de chaînes gratuites pour tous et pour tous les goûts, et l'offre est constamment enrichie de nouvelles chaînes ».

Selon le généralement bien informé SamMobile, une application mobile TV Plus serait en préparation. À l’instar des télévisions, nos confrères « pensent que l'application mobile Samsung TV Plus sera disponible exclusivement pour les terminaux Galaxy ».

Le fabricant n’a pas fait de commentaire pour le moment et aucune date de sortie (même théorique) n’est pour le moment annoncée.

NVIDIA ne licenciera pas et veut même accélérer sur les augmentations de salaire

Jensen Huang s’est exprimé sur le sujet dans une lettre envoyée aux employés, publiée sur LinkedIn par Shelly Cerio (responsable ressource humaine chez le caméléon) et repérée par CRN.

« J'ai reçu des questions pour savoir si nous prévoyons également des licenciements. NON, c’est précisément le contraire », explique le directeur général et cofondateur de NVIDIA. Il ajoute que la demande pour ses produits est forte en cette période de télétravail massif.

« Nous accélérons vos augmentations […] Nous pouvons mettre des dizaines de millions de dollars de plus entre les mains de vos familles dans les prochains mois », ajoute-t-il. On attend de voir si ces belles paroles seront suivies de faits.

Netflix signe avec MK2, des films de François Truffaut, David Lynch et Chaplin (entre autres) arrivent

La plateforme de streaming renforce son catalogue avec des classiques parmi les classiques du 7e art, à commencer par 12 films de François Truffaut.

Domicile Conjugal, Fahrenheit 451, Jules et Jim, L'amour en fuite, Tirez sur le pianiste, Les 400 Coups, Vivement Dimanche !, Le dernier métro, La peau douce, Baisers volés, Les deux anglaises et le continent ainsi que La femme d'à côté seront ainsi disponibles dès vendredi.

Il est aussi question d’une « large sélection de films des plus grands réalisateurs de l’Histoire comme David Lynch, Charlie Chaplin, Jacques Demy, Xavier Dolan, Steve McQueen et d’autres…», mais aucun calendrier n’est précisé. 

ROM personnalisée : Paranoid Android revient, une version stable basée sur Android 10Crédits : juniorbeep/iStock

Voilà un retour que l’on n’attendait pas : Paranoid Android revient avec une version stable baptisée Quartz. Basée sur Android 10, elle prend en charge un premier lot d’appareils et intègre bon nombre de fonctions non présentes dans AOSP.

Les smartphones pris en charge sont : 

  • OnePlus 3/3T
  • OnePlus 6/6T
  • OnePlus 7 Pro
  • Asus ZenFone Pro Max M1/M2
  • Essential Phone
  • Redmi 5
  • Xiaomi Mi 6/9

Parmi les fonctions présentes, on note la présence des applications Google, l’intégration des correctifs de sécurité d’avril, le support des mises à jour différentielles en OTA, la lecture adaptive des médias, SafetyNet, un enregistreur d’écran, le support des empreintes digitales sur écran, les notifications Pulse, les gestes hors écran, ou encore les vibrations étendues pour les appareils OnePlus.

La procédure d’installation dépend de l’appareil. Dans le billet de blog officiel, vous trouverez en bas la liste avec les liens vers les instructions, publiées dans le forum XDA Developers. L’équipe prévient toutefois que les noyaux Linux personnalisés ne sont pas supportés. Attention donc.

Elle ajoute que les moyens ont enfin été réunis pour que Paranoid Android puisse réellement reprendre un bon rythme. Une sélection d’autres smartphones sera d’ailleurs ajoutée à la liste de compatibilité dans les jours ou semaines à venir : 

  • OnePlus 5 et 5T
  • OnePlus 7, 7T et 7T Pro
  • Pocophone F1
  • Sony Xperia XZ2 et XZ2 Dual
  • Sony Xperia XZ2 Compact et XZ2 Compact Dual
  • Sony Xperia XZ3 et XZ3 Dual
  • Xiaomi Mi 9T et Redmi K20
  • Xiaomi Mi 9T Pro et Redmi K20 Pro
Compte Nintendo (Switch) et Paypal : des utilisateurs se plaignent d’achats frauduleux

L’histoire semble se répéter. Il y a un peu moins d’un mois, les comptes PayPal associés à Google Pay étaient la cible de transactions frauduleuses. Aujourd’hui, cela semble être le cas du compte Nintendo si l’on croit les retours sur les forums et les réseaux sociaux.

Les contours de cette affaire sont encore flous, faute de réponse officielle de part et d’autre. En attendant, vous pouvez toujours dissocier votre compte PayPal de celui de Nintendo (la procédure est détaillée par ici) et activer la double authentification, mais rien ne prouve que cela soit efficace. 

IBM : résultats et bénéfice en baisse au premier trimestre

Big Blue voit son chiffre d’affaires baisser de 3,4 % au premier trimestre pour atteindre 17,57 milliards de dollars, juste en dessous des prévisions qui tablaient sur 17,62 milliards. Le bénéfice net chute de 26 % mais reste confortable avec 1,18 milliard de dollars.

Sans surprise, la branche cloud s’en sort bien, avec une hausse de 19 % pour atteindre 5,4 milliards de dollars. Red Hat aussi est en forte hausse avec 18 % de mieux.

Face à la crise sanitaire de coronavirus, « IBM retire ses prévisions pour l'année 2020 ». La société indique qu’elle « réévaluera sa position en fonction de la clarté de la reprise macroéconomique à la fin du deuxième trimestre ».

Le directeur financier James Kavanaugh explique à Reuters que la société dispose  d’une réserve de cash et de liquidités suffisantes pour continuer son activité et verser des dividendes. De plus, 70 % des revenus d’IBM proviennent de sociétés qui ne devraient être que peu affectées par la crise (santé, télécommunication, etc.).

Après la clôture de la bourse, l’action est en baisse de 3 %. 

Netflix passe à TLS 1.3 pour la sécurité des connexionsCrédits : Warchi/iStock

Le service de streaming ajoute le support de TLS 1.3 à son escarcelle, avec l’objectif de mieux sécuriser les connexions, tout en améliorant (légèrement) les performances.

Les avantages de TLS 1.3 par rapport à la version 1.2 sont connus. La norme a été finalisée en août 2018 et vient régler de nombreux problèmes constatés durant des années avec son prédécesseur.

Ses atouts sont nombreux : une phase de négociation client-serveur plus courte et en grande partie chiffrée, la capacité de reprendre une connexion récemment utilisée sans avoir à renégocier le chiffrement, ou encore l’abandon d’anciens algorithmes cryptographiques vulnérables (SHA-1, RC4, DES, 3DES, AES-CBC, MD5…) pour des primitives beaucoup plus sûres (ChaCha20, Poly1305, Ed25519, x448 et x25519).

Netflix vante ces avantages dans son billet de blog. L’éditeur publie également quelques résultats montrant une légère amélioration des performances, surtout pour initier les flux vidéo. 

Notez qu’il s’agit d’un support de TLS 1.3, qui s’activera donc automatiquement sur les appareils le prenant en charge. Si Netflix devait être lancé sur une machine ou un navigateur ne le prenant pas en charge, il rebasculerait en TLS 1.2.

Le navigateur Kiwi pour Android devient open source

Kiwi est un petit navigateur pour Android qui a pu se faire une place dans le cœur d’une partie des utilisateurs par son support complet des extensions Chromium, offrant aux utilisateurs un accès au vaste catalogue du Chrome Web Store.

Son développeur a décidé de le rendre open source. Le code est disponible dans le dépôt GitHub associé et est sous licence BSD 3-clause, interdisant surtout l’utilisation de Google ou de ses contributeurs pour promouvoir des projets qui en tireraient parti.

Interrogé par Android Police, il déclare avoir été motivé par le partage de sa compatibilité avec les extensions, pour inspirer d’autres navigateurs à reprendre son travail. Il dit également avoir été en contact avec certains en vue d’une intégration.

Il encourage cependant les développeurs intéressés à se joindre à lui pour accélérer le développement de Kiwi et la publication de ses nouvelles versions. Kiwi intègre pour rappel diverses protections pour la navigation, notamment un blocage des traqueurs publicitaires et des notifications.