Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 11 mars 2020
Le télétravail de plus en plus populaire, Framasoft en fait les fraisCrédits : Cecilie_Arcurs/iStock

Avec la montée en puissance de l'épidémie de coronavirus (Covid-19), les recommandations s'adaptent et les entreprises également. Souvent réticentes en France au télétravail, elles n'hésitent désormais plus à miser sur cette forme d'organisation. Mais de fait, cela se fait en partie dans l'impréparation, en se reposant sur des outils disponibles çà et là.

De quoi pénaliser certains acteurs qui rencontrent un succès inattendu, alors qu'ils ne sont pas taillés pour un usage massif. C'est par exemple le cas de Framasoft et son service Framatalk qui a publié hier une alerte renvoyant à d'autres solutions pour décharger ses serveurs : 

« Suite à l'épidémie de Coronavirus, notre service de visio-conférence a connu une très forte et soudaine augmentation de son utilisation (multiplication par 8 de l’usage du service !), causant des bugs et ralentissements.

Nous allons donc migrer Framatalk sur un serveur plus puissant afin de pouvoir accueillir au mieux ces nouvelles utilisations et faire notre part dans cet effort collectif.

Nous demandons cependant aux collectifs, institutions et organisations qui en ont les capacités techniques d'envisager d'héberger elles-mêmes le logiciel libre Jitsi Meet, notre tutoriel d'auto-hébergement se trouve d'ailleurs ici.» 

La migration s'est déroulée hier peu avant midi, avec succès.

Envision Glasses : des lunettes Google pour aider les personnes déficientes visuelles

La société utilise les Google Glass Enterprise Edition 2 avec une dose d’intelligence artificielle pour donner des indications vocales sur ce que se trouve en face d’elle, reconnaître des visages familiers ou lire du texte (un courrier, une recette, etc.). 

Ces Envision Glasses permettent aussi de lancer une visioconférence et de partager la vidéo capturée par la caméra pour demander par exemple de l’aide ou une confirmation à une tierce personne.

Elles sont disponibles en précommande à partir de 1 499 euros (Super Early Bird). Un palier à 1 699 euros est aussi disponible (Early Bird), tandis que le tarif classique est de 1 899 euros. Cette vidéo détaille les fonctionnalités proposées.

Mon mobile, ma santé : la Fédération Française des Télécoms publie une brochure explicative

Relativement succinct (huit pages), ce document commence par rappeler la position de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (ANSES).

S’en suit un rappel de la réglementation sur le DAS et des recommandations déjà formulées à plusieurs reprises : utilisez un kit oreillette, téléphonez de préférence dans les zones où la réception radio est de bonne qualité et incitez vos enfants et adolescents à faire une utilisation modérée et raisonnée du téléphone mobile.

Necurs : Microsoft démantèle un botnet ayant infecté plus de 9 millions d’ordinateurs dans le monde

Cette action est le fruit de « huit années de suivi et de planification », explique la société. Jeudi 5 mars, un tribunal de New York « a rendu une ordonnance autorisant Microsoft à prendre le contrôle de l'infrastructure américaine utilisée par Necurs pour distribuer des malwares et infecter les ordinateurs des victimes ».

Ce n’est pas la seule action menée pour tenter d’exterminer ce botnet : « Nous avons pu prédire avec précision plus de six millions de noms de domaines uniques qui seraient créés au cours des 25 prochains mois », ajoute Microsoft.

Ils ont évidemment été signalés aux autorités compétentes dans les pays concernés. Necurs serait exploité par des pirates se trouvant en Russie.

Firefox 74 est disponible, Fenix (Android) passe à la Preview 4.0

Le navigateur de Mozilla est désormais capable d'importer les favoris du nouvel Edge (Chromium), mais aussi de retirer les extensions installées par des applications tierces. Des améliorations sont également présentes, comme un support de mDNS ICE pour cacher votre adresse IP lors d'échanges audio/vidéo via WebRTC, la possibilité d'ajouter des exceptions à Facebook Container ou de trier vos comptes dans Lockwise.

L'équipe évoque bien entendu des correctifs, notamment de sécurité. TLS 1.0 et 1.1 ne sont désormais plus supportés au profit des versions 1.2 et supérieures (voir le dossier consacré à ce sujet dans notre magazine). Les modifications concernant les développeurs sont détaillées par ici. On retiendra surtout le support de Feature Policy pour les iFrames, pour gérer les permissions des éléments intégrés.

On note enfin le passage à la Preview 4.0 du projet Fenix visant à repenser la version Android du navigateur, avec un support préliminaire de uBlock Origin.

Coronavirus (Covid-19) : l’industrie de la musique appelle l’État à l’aide (financière)

L’association « Tous Pour la Musique » qui réunit les principales représentations professionnelles de la musique (Adami, Sacem, la SACEM, la SCPP, etc.) exprime « ses plus vives inquiétudes face aux conséquences économiques de la crise sanitaire liée au Covid-19 ». 

En cause ? Les annulations en cascade des concerts, festivals et autres spectacles. « L’interdiction des rassemblements de plus de 1 000 personnes, annoncée dimanche soir, porte un coup de frein extrêmement brutal à nos activités, à l’aube de la période la plus dynamique sur tous les territoires ».

« Les premières mesures annoncées fin février, concernant les rassemblements de plus de 5 000 personnes, ont déjà impacté l’ensemble de notre écosystème, avec une baisse de 50 % des ventes de billets par rapport à la même période, l’an dernier ».

Elle en appelle à une « aide économique et financière exceptionnelle des pouvoirs publics pour les professionnels du spectacle vivant dont les revenus et les emplois sont lourdement menacés ».

Des voitures autonomes d’Uber de retour dans les rues de San Francisco, de manière limitée

Suite à l’accident mortel de mars 2018 (lire le compte rendu de l’enquête), les véhicules autonomes de la société avait été mis au garage. Plusieurs mois plus tard, ils reviennent progressivement sur la route, en commençant par Pittsburgh.

Comme le rapporte Techcrunch, deux Volvo XC90 modifiées par Uber sont désormais en circulation sur les routes de San Francisco, ville du siège de la société. Elles ne roulent que le jour, avec un chauffeur derrière le volant. 

« Nous sommes ravis de reprendre les tests dans la ville natale d'Uber cette semaine. Notre zone sera limitée pour commencer, mais nous avons hâte d'intensifier nos efforts dans les mois à venir et d'apprendre des conditions routières difficiles, mais instructives dans cette région », explique un porte-parole.

Comme indiqué sur cette page, des voitures autonomes Uber sont déployées à Dallas, Pittsburgh, San Francisco, Toronto et Washington DC.

Un nouveau Worms par Team 17 en 2020

Le studio l’a annoncé sur Twitter, avec une petite bande-annonce jouant sur la corde nostalgique en complément. Nous n’avons aucun détail supplémentaire pour le moment.

Team 17 indique simplement qu’il donnera des détails dans un second temps.

Intel conteste devant la justice européenne l’amende d’un milliard d’euros infligée par BruxellesCrédits : code6d/iStock

En 2009, l’Europe infligeait 1 milliard d’euros d’amende à Intel dans le dossier antitrust, ouvert 9 ans plus tôt. La Commission détectait un abus de position dominante vis-à-vis d’AMD.

Le fabricant était reconnu coupable d’avoir réduit ses prix auprès de ses partenaires européens en échange d'une exclusivité ou quasi-exclusivité, d’avoir rémunéré des fabricants dans le but de retarder, voire annuler, des produits AMD et d’avoir cassé les prix pour s'octroyer certains appels d'offres de serveurs.

Le dossier est actuellement examiné devant le Tribunal, plus de dix ans plus tard, au sein de la Cour de justice de l’Union européenne où se tiennent les plaidoiries cette semaine. Dans la requête, Intel demande l’annulation de la décision du 13 mai 2009, ou à tout le moins une réduction de l’amende. 

Les arguments sont denses. Intel soutient par exemple que « la Commission a commis une erreur de droit en concluant que les remises conditionnelles accordées par Intel à ses clients étaient abusives en elles-mêmes du fait qu’elles étaient conditionnelles sans établir qu’elles avaient effectivement la capacité d’exclure la concurrence ».

L’institution bruxelloise est accusée également d’avoir omis « d’établir un lien de causalité entre ce qu’elle estime être des remises conditionnelles et les décisions des clients d’Intel de ne pas acheter auprès de ce concurrent ». D’autres points concernent cette fois des questions de pure forme.

Au passage, elle soutient « que l’amende de 1 060 000 000 d’euros est manifestement disproportionnée puisque la Commission n’établit pas que le consommateur est lésé ou que les concurrents sont exclus ».

L’arrêt du Tribunal est attendu dans plusieurs mois. 

Élections municipales : les recommandations du ministère de l’Intérieur vis-à-vis de Covid-19

Elles concernent aussi bien les personnes assurant une permanence dans les bureaux de vote que les votants eux-mêmes. Pour ces derniers, il est par exemple recommandé d’apporter leur propre stylo et d’éviter les heures de forte affluence.

Quoi qu’il en soit, « voter est sans danger » affirme Christophe Castaner. « Les élections municipales des 15 et 22 mars pourront se dérouler partout et dans les meilleures conditions sanitaires », ajoute-t-il.

Tesla a produit plus d’un million de voitures

L’annonce a évidemment été faite par Elon Musk sur Twitter. Selon la photo partagée par le patron de la société, la millionième serait une Model Y rouge. 

Hasard du calendrier, Consumer Report vient de publier un bilan de la satisfaction des clients des fabricants de voitures. Tesla arrive en tête avec 88 points.

L'entreprise est suivie par Genesis avec 81 points et Lincoln (78 points). On retrouve ensuite Porsche, Subaru, Audi, Ford, etc.

Gmail permet d’utiliser des signatures multiples

Cette fonctionnalité fait exactement ce que l’on peut attendre d’elle : au lieu d’une signature unique à ajouter à la fin de vos mails, vous pouvez en créer plusieurs et ajouter l’une d’entre elles.

Pratique par exemple pour différencier une communication personnelle d’un message professionnel. On s'étonne d'ailleurs que cela n'ait pas été intégré plus tôt.

Comme toujours, le déploiement se fait de manière progressive pour l’ensemble des comptes Gmail. 

Confidentialité et télémétrie : six navigateurs analysés, Edge pas vraiment un bon élèveCrédits : tashka2000/iStock

Douglas J. Leith a publié fin février une étude (reprise par Betanews) sur la « confidentialité » des navigateurs, elle est intitulée : « What Do Browsers Say When They Phone Home ? ». Brave, Chrome, Edge, Firefox, Safari et Yandex sont sur le banc des accusés.

Brave s’en sort avec les honneurs : « Avec ses paramètres par défaut, nous n'avons trouvé aucune utilisation d'identifiants permettant le suivi de l'adresse IP dans le temps, et aucun partage des détails des pages web visitées avec les serveurs » de la société.

Par contre « Chrome, Firefox et Safari partagent des détails sur les pages visitées avec les serveurs » de leurs éditeurs respectifs. Dans les trois cas, la cause se trouve dans la fonction de saisie semi-automatique qui envoie les demandes en temps réel.

Le chercheur attribue une mention spéciale à Firefox qui « inclut dans ses transmissions de télémétrie des identifiants qui peuvent potentiellement être reliés entre eux ». Ce n’est pas tout : « Firefox maintient également un websocket ouvert pour les notifications push, qui est lié à un identifiant unique. Il peut donc potentiellement être également utilisé pour le suivi et ne peut pas être facilement désactivé ».

Le problème de Safari est le choix de la page de démarrage « qui divulgue des informations à plusieurs tiers et leur permet de placer des cookies sans le consentement de l'utilisateur ». Bonne nouvelle par contre, Safari « n'a établi aucune connexion réseau étrange et n'a transmis aucun identifiant persistant ».

Enfin, « du point de vue de la confidentialité, Edge et Yandex sont qualitativement différents des autres navigateurs étudiés » affirme le chercheur. Selon son étude, les navigateurs envoient tous les deux « des identifiants persistants ». 

Ce n’est pas le seul reproche : « Edge envoie également l'UUID de la machine à Microsoft et Yandex transmet de la même manière un identifiant matériel haché aux serveurs principaux. Autant que nous puissions le dire, ce comportement ne peut pas être désactivé par les utilisateurs ».

Vous en voulez encore ? « En plus de la fonctionnalité de saisie semi-automatique de recherche qui partage les détails des pages Web visitées, les deux transmettent des informations de page Web aux serveurs qui ne semblent pas liés à la recherche de saisie semi-automatique ».

Le ministère de la Culture maintient l’agenda du projet de loi audiovisuel

Franck Riester a été déclaré positif au test du coronavirus. Il est depuis confiné chez lui durant 14 jours. Malgré cette indisponibilité, la Rue de Valois assure au Figaro que le calendrier d’examen du projet de loi sur l’audiovisuel est maintenu

Sauf surprise, le texte sera donc en séance à partir du 31 mars jusqu’au 10 avril 2020.

Nos dernières actualités concernant ce projet de loi :

Une pétition contre la construction d'un centre logistique Amazon à Dambach-la-Ville (Bas-Rhin)

Depuis quelque temps, la rumeur voudrait qu’Amazon implanterait un entrepôt dans cette commune de l’est de la France, proche de Strasbourg et de l’autoroute A35. 

Le terrain en question appartient à la communauté de communes du Pays de Barr, mais rien ne serait encore signé. C’est dans ce contexte qu’une pétition a été lancée contre la construction de ce centre logistique d’Amazon.

Elle affirme notamment qu’« encourager le développement d'Amazon revient à encourager la destruction d'emplois dans le commerce local », que ce projet « attirera indiscutablement un énorme trafic de camions » et qu’il « enlaidirait gravement le territoire ».

Pour le moment, elle a recueilli plus de 1 600 signatures.

L'émulateur de Windows 10X mis à jour

Un mois après sa mise en ligne, l'éditeur met à jour l'image distribuée aux développeurs qui sont intéressés par cet OS destiné aux appareils à deux écrans. Elle sera d'ailleurs désormais distribuée via le Store, permettant de récupérer les dernières versions en date. 

L'installation peut maintenant se faire sur un Windows 10 classique (build 17763 minimum), non intégré au programme Insider. De nouveaux éléments sont disponibles, les applications Win32 pouvant désormais faire partie intégrante de la gestion du placement des fenêtres.

Les notes de version détaillées sont disponibles par ici.

Coronavirus (Covid-19) : un décret facilite la prise en charge de la télémédecineCrédits : thodonal/iStock/ThinkStock

Au Journal officiel du 10 mars, le gouvernement a publié un décret facilitant la prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes exposées à covid-19.

Le décret détermine en détail « les conditions dérogatoires de prise en charge des actes de télémédecine pour les personnes atteintes ou potentiellement infectées par le coronavirus qui pourront en bénéficier même si elles n'ont pas de médecin traitant pratiquant la téléconsultation ni été orientées par lui ni été connues du médecin téléconsultant ».

Ces téléconsultations devront s'inscrire dans le cadre d'organisations territoriales coordonnées (un thème déjà abordé s’agissant de la plainte adressée contre le site Arretmaladie.fr).

Ces actes pourront être réalisées « en utilisant n'importe lequel des moyens technologiques actuellement disponibles pour réaliser une vidéotransmission (lieu dédié équipé mais aussi site ou application sécurisée via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, équipé d'une webcam et relié à internet) ».

Le texte vient également déroger aux conditions d'octroi des prestations prévues par les régimes d'assurance-maladie pour les personnes faisant l'objet d'une mesure d'isolement ou de maintien à domicile, mais également pour les parents d'enfant faisant l'objet d'une telle mesure. Le droit aux indemnités journalières « pourra être ouvert sans que soient remplies les conditions de durée d'activité ou de contributivité minimales ».

Les délais de carence ne sont pas non plus appliqués.

Google préparait un Chromecast Ultra de seconde génération, avec Android TV et télécommande

C’est en tout cas ce qu’affirme une source à 9To5Google. Connu sous le nom de code « Sabrina », cet appareil qui n'aurait plus grand chose à voir avec Chromecast prendrait évidemment en charge la 4K et le HDR. 

Car un tel changement serait important dans la philosophie de Google, l’intégration d’Android TV (disponible avec la dernière mouture en date, la 10) permettant de lancer directement des applications et de cibler un public plus large.

Twitter revoit ses règles pour les développeurs afin de favoriser la recherche

Le réseau social explique qu’il veut les rendre plus simples à comprendre, en passant notamment de huit à quatre sections. 

Un des premiers points mis en avant concerne les universitaires avec la possibilité d’utiliser l’API pour effectuer « des recherches à but non commercial » sur Twitter.

Tous les bots « ne sont pas mauvais » ajoute la société, qui demande par contre aux développeurs de l’indiquer clairement s’il s’agit d’un bot.

Tous les détails sont disponibles par ici.

Google dévoile le déroulement de « sa » GDC en ligne, keynote le 23 mars à 17h

Suite à l’épidémie de coronavirus, la Game Developers Conference 2020 a été annulée. Google a décidé d’organiser à la place un Games Developer Summit « où les développeurs pourront regarder les annonces et le contenu des sessions qui étaient prévues pour la GDC ».

La conférence d’ouverture sera diffusée en direct le 23 mars à partir de 17h heure française. Plus de 10h de contenu seront ensuite mis en ligne. Un site dédié au Google for Game Developer Summit est disponible ici.