Vous n'avez pas encore de notification

Page d'accueil

Options d'affichage

Abonné

Actualités

Abonné

Des thèmes sont disponibles :

Thème de baseThème de baseThème sombreThème sombreThème yinyang clairThème yinyang clairThème yinyang sombreThème yinyang sombreThème orange mécanique clairThème orange mécanique clairThème orange mécanique sombreThème orange mécanique sombreThème rose clairThème rose clairThème rose sombreThème rose sombre

Vous n'êtes pas encore INpactien ?

Inscrivez-vous !

LeBrief

du 14 février 2020
Facebook reporte le lancement de son service de rencontres en EuropeCrédits : stevanovicigor/iStock

En cette Saint-Valentin, ce n'est pas le grand amour entre le réseau social et la CNIL irlandaise. L'Irish Data Protection Commission (IDPC) vient en effet d'indiquer que les équipes de Mark Zuckerberg lui ont annoncé le 3 février vouloir lancer Facebook Dating le 13 février en Europe, sans lui fournir d'informations suffisantes, notamment sur la gestion des données.

Le 10 février dernier, elle a donc envoyé des agents chez Facebook Irlande pour mener une inspection et récupérer la documentation nécessaire. Le réseau social a depuis décidé de retarder le lancement de son service de rencontres sur le continent. Largement critiqué sur sa gestion des données personnelles ces dernières années, Facebook ne pouvait se permettre de faire un faux pas sur un service aussi sensible, où c'est l'intimité des utilisateurs qui peut se retrouver exposée. 

Lancé il y a quelques années, Dating et son Secret Crush sont déjà en place dans quelques pays, mais pas encore en Europe. D'ici à son arrivée, vous pouvez vous consoler avec cette version parodique de ce que serait un Amazon Dating.

Le Razr pliable est très difficile à démonter, iFixit lui donne 1/10

Dans leur conclusion, nos confrères n’ont qu’un seul point vert à accorder au fabricant : démonter le smartphone ne nécessite qu’un tournevis Torx T3 standard.

Comme on pouvait s’en douter, l’écran est fragile et difficile à remplacer. Mais les points rouges sont nombreux :

  • « Toute réparation commence (et finit) par des coques externes collées et récalcitrantes.
  • Remplacer la batterie – ou plutôt les batteries – nécessite de démonter complètement l'appareil.
  • Le port de charge est soudé directement sur la carte mère.
  • Les mécanismes complexes et les multiples nappes-pièges rendent les réparations encore plus ardues. »

Score final 1/10, mais avec de belles photos de l’intérieur du Razr au passage.

Altice USA : le bénéfice net passe de 213 millions à… 329 000 dollars

Sur le quatrième trimestre 2019, la branche américaine de la société de Patrick Drahi revendique des revenus de 2,47 milliards de dollars, contre 2,45 milliards en 2018.

Sur l’année, ils sont respectivement de 9,76 (loupant de peu les attentes du marché à 9,8 milliards) et 9,57 milliards. Pas de gros changements donc.

Les bénéfices du quatrième trimestre sont par contre plombés avec 329 000 dollars seulement, contre 213 millions un an auparavant.

Sur l’année, Altice USA s’en sort bien mieux en 2019 avec 138,9 millions de dollars de bénéfices, au lieu de 18,8 millions en 2018.

La dette de plus de 22 milliards de dollars pèse toujours lourdement dans les comptes de la société, qui a dépensé 1,53 milliard de dollars en intérêts en 2019, soit quasiment autant qu’en 2018 (1,54 milliard).

Depuis la publication des résultats, le titre est en perte de vitesse avec 5 % de moins à New York pour le moment.

 Victime de revenge porn en ligne, Benjamin Griveaux se retire des municipales pour Paris

« Le revenge porn est une infraction pénale et une plaie dans nos sociétés hyper connectées. Quelles qu'en soient les victimes, qu'elles nous plaisent ou non. Et il faut lutter contre. J'espère qu'une plainte sera déposée et aboutira » indique dans un tweet l’avocat Eric Morain

La mise en ligne de vidéos de « revenge porn », attribuées à Benjamin Griveaux, suscite une vague d’indignations. « Un site internet et des réseaux sociaux ont relayé des attaques ignobles mettant en cause ma vie privée. Ma famille ne mérite pas cela. Personne, au fond, ne devrait jamais subir une telle violence » a déclaré le principal intéressé à l’AFP.

Le candidat de La République en marche pour la mairie de Paris a finalement retiré sa candidature 

Depuis la loi pour une République numérique, le Code pénal sanctionne jusqu’à deux ans d’emprisonnement et 60 000 euros d’amende ces diffusions d’images présentant un caractère sexuel « prises dans un lieu public ou privé ». 

NVIDIA : un bon 4e trimestre, une année en léger recul, des prévisions en baisse à cause du Covid-19

Le caméléon, qui a sa manière bien à lui de compter les trimestres, vient de publier les résultats du quatrième de son année fiscale 2020 (terminée le 26 janvier).  Tous les voyants sont au vert avec des revenus de 3,1 milliards de dollars (+3 % sur trois mois, + 41 % sur un an) et des bénéfices nets de 950 millions de dollars (+6 % et + 68 % respectivement).

Sur l’année, la chanson est différente : 10,9 milliards de dollars de chiffre d’affaires, soit 7 % de moins qu’en 2019. Le bénéfice suit la même tendance avec 2,8 milliards de dollars, en baisse de 32 %.

Dans le détail, la branche gaming – qui représente environ 50 % des revenus de NVIDIA – était en perte de vitesse sur l’année fiscale 2020, avec un total de 5,5 milliards de dollars, contre 6,2 milliards en 2019. Si le quatrième trimestre 2020 était meilleur que celui de 2019 (1,491 milliards vs 954 millions), les trois autres étaient moins bons.

La deuxième grosse source de revenus est évidemment le Data Center qui est reparti à la hausse au dernier trimestre avec 968 millions de dollars, après un début d’année au ralenti (entre 634 et 726 millions de dollars). Sur l’année, le Data Center a rapporté 2,983 milliards de dollars, contre 2,932 milliards en 2019.

Enfin, NVIDIA revoit ses prévisions à la baisse pour le premier trimestre de son année fiscale 2021 (nous sommes actuellement dedans) à cause de l’épidémie de Covid-19 : « Bien que l'effet final du coronavirus soit difficile à estimer, la société a réduit ses perspectives de revenus de 100 millions de dollars pour tenir compte de son impact potentiel ».

Elle prévoit ainsi 3 milliards de chiffre d’affaires, avec ± 2 % de marge. Dans tous les cas, le marché semble globalement satisfait puisque l’action de NVIDIA est en hausse de 6 % dans la séance d’après clôture. 

 VR : Half-Life Alyx sera disponible le 23 mars

Valve avait officiellement annoncé ce nouvel opus en novembre dernier, expliquant qu’il serait disponible en mars. Alors que la date fatidique se rapproche, la société précise les choses : le jeu sera lancé le 23 mars.

Chronologiquement, il se placera pour rappel place entre Half-Life 1 et 2, et l’histoire sera axée sur Alyx Vance et son père, qui tenteront de résister au Cartel occupant la Terre.

Il faut disposer d’un des casques suivants pour en profiter : Valve Index, HTC Vive, Oculus Rift ou Windows Mixed Reality. Half-Life Alyx est pour le moment en précommande pour 45 euros, il passera ensuite à 50 euros.

Tesla rappelle des Model X en Chine, aux États-Unis et en Europe

En se basant sur les déclarations du régulateur chinois, Reuters explique qu’un « problème potentiel [sur la direction assistée, ndlr] pourrait rendre la conduite plus difficile et augmenter le risque d'accident ».

Le rappel concerne des voitures produites en 2016. Selon plusieurs de nos confrères américains, la Chine n’est pas le seul pays concerné : 15 000 Model X seraient aussi rappelées aux États-Unis et au Canada, certaines en Europe et en France. 

Ubuntu 18.04.4 est là, avec support du Wi-Fi 6

Une nouvelle « point release » de la dernière version LTS (support de longue durée) est disponible, apportant son lot de mises à jour. L'architecture PowerPC 32 bits n'est plus supportée.

Outre l'utilisation d'un noyau Linux 5.3, Ubuntu 18.04.4 gère de nouvelles puces AMD et Intel à partie graphique intégrée, propose une gestion de la queue réseau devant être plus efficace, etc.

On note également l'arrivée du support préliminaire du Wi-Fi 6 (802.11ax). Le détail des produits concernés n'est pas donné, nous effectuerons donc quelques tests sous peu.

OpenSSL passe en version 1.1.1 LTS, alors qu'OpenJDK 11 est désormais présent par défaut. Tous les détails sont disponibles par ici et par là.

Google Shopping : les arguments du moteur pour renverser l’amende européenne de 2,4 milliards d’eurosCrédits : Vepar5/iStock

En 2017, la Commission européenne avait infligé 2,4 milliards d’euros d’amende à Google, accusé d'abus de position dominante sur la comparaison de prix. Aux yeux de l’institution bruxelloise, Google Shopping avait été trop avantagé dans le moteur de recherche.

« Il est établi que même le service concurrent le mieux classé n'apparaît en moyenne qu'à la page quatre des résultats de la recherche de Google, les autres figurant encore plus bas » expliquait à l’époque l’institution. Google a fait appel de la décision devant les juridictions européennes. Les audiences ont lieu actuellement. 

Parmi les principaux arguments avancés par le géant américain, « Google a lancé les résultats groupés par produit pour améliorer la qualité et non pas pour diriger le trafic vers un comparateur de prix Google ». De même, avance-t-il, « la Commission ne démontre pas dans la décision attaquée que le comportement prétendument abusif a réduit le trafic des recherches effectuées au moyen de Google allant vers des agrégateurs ».

Il estime également que l’institution a calculé de façon erronée le montant de l’amende.

La décision est attendue dans plusieurs mois.  

Huawei : la justice américaine poursuit son offensive avec pas moins de 16 chefs d’accusation

La guerre entre les États-Unis et la Chine se déroule sur plusieurs fronts à la fois. Il y a évidemment les questions de sécurité nationale liées aux équipements pour la 5G, mais aussi une bataille judiciaire lancée par les autorités américaines contre le fabricant.

Le dossier vient considérablement de s’alourdir puisqu’il y a désormais 16 chefs d’accusation selon TechCrunch. Les 56 pages du document sont visibles par ici.

Les griefs vont du vol de code source pour des routeurs, à de l’espionnage industriel, etc. La justice américaine lui reproche également de faire obstruction à son enquête.

Meng Wanzhou, directrice financière de Huawei est directement citée. Sa procédure d'extradition du Canada vers les États-Unis est en cours.

« Cet acte d’inculpation brosse un portrait accablant d’une organisation illégitime manquant de la moindre considération envers la loi », affirme dans un communiqué le président de la commission du renseignement du Sénat américain, Richard Burr, et son vice-président, Mark Warner.

Tesla vendue d’occasion : l’Autopilot est finalement de retour, des questions restent en suspens

Il y a quelques jours, nous apprenions que le fabricant avait décidé de désactiver à distance des fonctionnalités logicielles d’une voiture vendue d’occasion.

Tesla demandait 8 000 dollars à son nouveau propriétaire pour en profiter de nouveau, expliquant qu’il n’avait pas payé pour en profiter.

Finalement, il semblerait que tout soit rentré dans l’ordre avec le retour de l’Autopilot, mais plusieurs questions restent en suspens, y compris dans les explications de Tesla.

Il faudrait dans tous les cas que le fabricant précise sa politique sur les voitures vendues d’occasion, que ce soit entre particulier ou via des professionnels.

Selon plusieurs services commerciaux de Tesla contactés par The Next Web, il semblerait que supprimer des fonctionnalités logicielles ne soit pas une pratique courante.

À priori, seul l'accès au réseau de Superchargeurs serait rattaché à la personne et pas à la voiture. 

Chrome 81 (bêta) est là : Web NFC, AR et formulaires améliorés

Google vient d'officialiser la liste des nouveautés de la prochaine mouture de son navigateur.  L'élément principal mis en avant est l'arrivée de Web NFC sur les appareils mobiles, permettant de lire des tags mais aussi d'y écrire. On imagine que cela sera utile dans de nombreuses situations, notamment pour le support des clés de sécurité NFC.

La réalité augmentée fait son entrée dans l'API WebXR, intégrée depuis Chrome 79. De son côté, a Hit Test API doit permettre aux développeurs de plus facilement placer les objets virtuels dans l'environnement réel.

Il est également question de la mise en place de tests de fonctionnalités spécifiques aux développeurs via une nouvelle mécanique : les Origin Trials. Les images accessibles via HTTPS ne seront plus diffusées sans chiffrement du flux, leur URL pouvant être réécrite à la volée. 

On note d'autres petites améliorations comme l'amélioration visuelle des éléments d'un formulaire sous Windows. Tous les détails sont par ici

Lyve Labs : Seagate ouvre un « innovation lab » à Tel Aviv (Israël), d’autres vont suivre

Le fabricant de disques durs explique que sa mission « est de nouer des partenariats avec des entreprises afin de permettre des innovations capables de fournir des moyens simples, sécurisés et efficaces de travailler avec des exaoctets de données ».

Seagate explique son choix : « Israël est un centre dynamique d'innovation dans la sphère des données, avec le plus grand nombre de startups par habitant dans le monde ». Le lab se veut gagnant/gagnant en étant une « plateforme d'apprentissage bidirectionnelle et un centre de co-création ».

Le fabricant rappelle qu’il dispose déjà d’un Lyve Labs à Longmont aux États-Unis (Colorado) et que d'autres sont prévus dans le monde, sans plus de détails. 

Gmail sur iOS peut enfin ajouter des pièces jointes depuis l’application Fichiers

Cette intégration native était attendue depuis longtemps par les utilisateurs, elle est désormais en cours de déploiement.

Le fonctionnement est détaillé par ici.

Huawei : Les États-Unis prolongent de 45 jours sa licence temporaire

Cela fait maintenant presque un an que le fabricant chinois est placé sur liste noire par Washington, empêchant les entreprises américaines d’avoir la moindre relation commerciale avec lui.

Depuis, le gouvernement a régulièrement accordé des dérogations pour leur permettre de continuer à avoir des relations avec Huawei.

Alors que la dernière se terminait normalement le 16 février, une prolongation de 45 jours a été accordée, comme le rapporte Reuters.

Reconnaissance faciale : Clearview fait aussi tiquer BruxellesCrédits : metamorworks/iStock

Accusée d’avoir collecté les images de plus de trois milliards de visages d’utilisateurs de réseaux sociaux sans leur permission, dont certains pourraient être des Européens, la société américaine Clearview AI proposant de la reconnaissance faciale policière serait dans le collimateur de Bruxelles, révèle Euractiv.

En effet, elle n’aurait pas signé l’accord de protection des données conclu entre l’UE et les États-Unis en 2016, et qui oblige toutes les entreprises américaines à protéger les données des utilisateurs européens conformément aux standards de l’UE, et aux droits des consommateurs.

En janvier, Twitter a envoyé une lettre de mise en demeure à Clearview AI et a ordonné la suppression de toutes les données collectées sur sa plateforme. YouTube et Facebook ont pris des mesures similaires en février.

L'entreprise soutient que son droit à l’information publique relève du premier amendement de la Constitution américaine et met en avant son aide aux services répressifs dans la lutte contre la criminalité. Les forces de l’ordre ne sont quant à elles pas soumises au RGPD de l’UE.

Vivaldi 2.11 améliore son Picture in Picture

La mouture 2.2 avait ajouté cette fonctionnalité (entre autres choses). L'accueil des utilisateurs était visiblement bon, ce qui n'empêche pas d'apporter des améliorations, notamment avec un bouton d’activation bien plus visible.

D’autres petits changements ont été apportés et sont détaillés dans les notes de versions

JEDI : la justice met en pause le contrat de 10 milliards de dollars entre le Pentagone et Microsoft

Depuis décembre dernier, Amazon contre-attaque sur l’attribution du contrat JEDI (Joint Enterprise Defense Infrastructure) de 10 milliards de dollars à son rival Microsoft. Le cœur du problème serait des « pressions inappropriées du président Donald J. Trump ».

Le géant du Net est revenu à la charge il y a quelques jours en demandant « qu’une enquête soit faite, tout particulièrement à la lumière de l’ordre donné par le président Trump de nuire à Amazon ». 

Aujourd’hui, on apprend qu’un juge a émis une injonction temporaire afin de mettre en pause le contrat JEDI signé entre le Pentagone et Microsoft, le temps que cette action en justice soit tranchée. Les détails de la décision et les raisons ayant conduit à la prendre ne sont pas connues. 

Le Département de la Défense (DoD) se dit « déçu » de ce choix : « les mesures prises dans ce litige retardent inutilement la mise en œuvre de notre stratégie de modernisation et privent nos combattants d'un ensemble de capacités dont ils ont urgemment besoin », comme le rapporte The Verge.

Franck Riester défend l’arrivée de la publicité ciblée sur les télévisions et boxCrédits : AntonioGuillem/iStock

Dans l’Instant M sur France Inter, Franck Riester a défendu la publicité « adressée » ou segmentée à la télévision, l’une des briques du train de réformes de l’audiovisuel. Elle permettra de ciseler ces messages commerciaux selon le profil de chaque foyer, analysé par les TV connectées et des box.

En clair, une personne ne recevra pas les mêmes publicités que son voisin, si son profil est différent.  « Quand vous allez tous les jours sur Internet, c’est ce qui vous arrive » a minoré le ministre de la Culture. « C’est quelque chose d’ailleurs qui est demandé la plupart du temps par les Internautes ».

« La télévision ne pouvait pas le faire. On se retrouvait dans une iniquité de traitement entre les chaînes de télévision et les acteurs de l’Internet au détriment du financement des chaînes de TV qui ont un rôle majeur à jouer dans le paysage audiovisuel », au regard de leurs obligations de soutien. 

Les chaînes auront donc « les mêmes outils modernes de publicité pour augmenter leur volume de publicité, pérenniser leur modèle économique ».  Reste que le sujet soulève d’importantes questions sur le terrain des données personnelles : comment seront gérés le consentement du téléspectateur, son information, son droit d’opposition, et toutes les mentions imposées par le RGPD ? 

Sur le projet de loi Audiovisuel, les discussions en hémicycle sont fixées au 30 mars. Le ministre table sur un examen en séance fin mai au Sénat. En cas d’accord en commission mixte paritaire, « cette loi sera votée avant l’été, c’est l’objectif que je me suis fixé ».

L’État met 15 millions d’euros en soutien du Pass Numérique par les collectivités territoriales

C’est ce qu’a annoncé avant-hier Cédric O, secrétaire d’État au numérique. Le Pass Numérique est l’une des mesures du « plan national pour un numérique inclusif » dévoilé en 2018. 

« Ce dispositif, qui se matérialise par des carnets de plusieurs chèques, donne aux bénéficiaires le droit d’accéder – dans des lieux préalablement qualifiés – à des services d’accompagnement numérique, avec une prise en charge totale ou partielle par un tiers-payeur » rappelle le site officiel qui détaille les montants versés aux collectivités partenaires. 

« En pratique, poursuit-il, les personnes reçoivent un pass numérique auprès d’une structure locale (guichet de service public, associations, travailleurs sociaux, etc.) et peuvent ensuite s’inscrire à un atelier d’accompagnement au numérique ».

En tout, 30 millions seront attribués à ce programme cette année. 

Gboard : Google ajoute Emoji Kitchen pour des emojis plus personnalisés

Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, il ne s’agit pas de vous laisser mélanger des emojis à votre gré pour en créer de nouveaux. 

En effet : « Gboard sur votre téléphone Android, appuyez sur n'importe quel emoji et Emoji Kitchen proposera un certain nombre d'autocollants spécialement fabriqués à la main par les concepteurs de Google ».

Le géant du Net vend du rêve : « Donc, lorsque vous appuyez sur un emoji avec un chapeau de cow-boy 🤠, vous avez désormais un cow-boy singe, un cow-boy fantôme, un cow-boy qui rit, un cow-boy qui qui envoie des bisous, un cow-boy amoureux, un cow-boy suppliant et bien sûr… un cow-boy songeur ».

Le déploiement est en cours pour tous les utilisateurs Android, mais vous pouvez rejoindre le canal bêta pour l’obtenir immédiatement. Rien n’est précisé concernant iOS.